Les chiffres-clés de l’année 2016 par la Sécurité routière!

0
47

Depuis 2013, le nombre de morts est en augmentation sur les routes françaises ce qui inquiète fortement la Sécurité routière. 2016 est la troisième année consécutive de hausse de la mortalité routière.

chiffres clés de l'année 2016Si entre 2012 et 2013 on a pu observer une diminution considérable, depuis 4 ans la mortalité sur les routes ne fait qu’augmenter. On remarque depuis 2013 une augmentation constante du nombre de victimes de la route, ce qui ne présage rien de bon pour les années à venir. Pour l’année 2016, on a recensé 3 469 morts sur les routes.

chiffres clés de l'année 2016On observe que les mois les plus meurtriers sont ceux de fin d’année, ainsi que les mois de juillet avec en moyenne 344 morts, d’octobre avec en moyenne 330 morts et le mois d’août. À l’inverse, les mois les moins meurtriers sont ceux du début de l’année : février avec 230 morts sur les routes, mars avec 242 morts, janvier et avril. En moyenne, le taux de mortalité par mois atteint entre 250 et 350 morts. On considère que les principaux facteurs déterminant le taux de mortalité sur les routes sont les vacances − qui augmentent le besoin d’utiliser la voiture pour aller en vacances et/ou sortir davantage − et les conditions météorologiques (neige, verglas, pluie).

D’autre part, chaque année le 31 décembre/1er janvier sont considérés comme étant les jours les plus meurtriers.

On peut prendre l’exemple du nouvel an 2016 :

En plus de l’alcool, les conditions météorologiques n’étaient pas favorables aux conducteurs avec un risque élevé de verglas et de neige. En 2016, 46% des personnes interrogées affirmaient fêter la nouvelle année à l’extérieur et donc prendre la voiture. Parmi eux, 63% pensaient boire au moins 3 verres d’alcool, ce qui est au delà du taux d’alcoolémie autorisé. Seulement un tiers, soit 38%, avaient prévu une solution afin de rentrer chez eux (taxi, désigner un SAM ou dormir sur place). Enfin, 78% pensaient attendre avant de reprendre le volant, afin d’éliminer leur taux d’alcoolémie trop élevé… sans connaître les délais nécessaires afin d’éliminer un verre d’alcool.

Pour rappel :

Chez un individu en bonne santé, l’alcool est éliminé à 95 % par le foie à raison de :

  • 0,10 g/l à 0,15 g/l par heure pour l’homme ;
  • 0,085 g/l à 0,10 g/l pour la femme.

Ainsi, pour 3 verres d’alcool il faudra compter en moyenne 3 heures pour un adulte de 70 kg en bonne santé. Cependant, l’élimination dépend de plusieurs facteurs comme le poids, la santé, l’habitude et le genre de la personne.

L’objectif de la Sécurité routière est de faire passer le taux de mortalité sous les 2 000 morts d’ici 2020. Afin de lutter contre cette augmentation brutale, des mesures vont être mises en place courant 2017. D’une part, les voitures banalisées équipées de radars vont se développer afin d’atteindre 4 700 appareils en 2018 (actuellement 4 380).

D’autres mesures vont s’étendre comme les éthylotests antidémarrage, la vidéo-verbalisation qui permet d’identifier des infractions par le biais d’une vidéo (défaut du port de la ceinture de sécurité, téléphone au volant, franchissement ligne continue…). Enfin, les vitres teintées, souvent à l’origine d’accidents, sont désormais interdites sauf pour les véhicules blindés et les personnes souffrant de maladie de la peau.

Pour conclure, la Sécurité routière espère que ces nouvelles mesures vont permettre de diminuer le taux de mortalité.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici