Pénurie d’enseignants : pensez au contrat pro !

2
74
Titre Pro ECSR Contrat pro
Avec l’arrivée des beaux jours, les inscriptions en auto-école repartent à la hausse et, avec elles, le constat amer du manque d’enseignants. Ce phénomène, apparu en sortie de confinement, se répète à nouveau et se traduit par une multiplication des annonces et offres d’emploi. 
Pour faire face au manque d’enseignants, certaines auto-écoles se rapprochent de centres de formation… ou vont même jusqu’à créer le leur ! Cette pénurie n’est pas une fatalité et nous vous expliquons comment procéder.

Déposer une annonce sur Pôle emploi

Vous cherchez à recruter un(e) enseignant(e) de la conduite et de la sécurité routière ? Le premier réflexe à avoir est de déposer votre offre d’emploi sur le site du Pôle Emploi. Vous ne recevrez pas forcement de réponse via ce canal, mais déposer une offre sur Pôle emploi est primordial ! Cela permet d’identifier le métier d’enseignant de la conduite comme étant un « métier en tension »… et c’est à cette condition que les financements continueront à être accordés pour ces formations.

Voici un tutoriel montrant comment déposer une offre sur Pôle emploi en 10 minutes.

La formation Titre pro ECSR

La formation en vue d’obtenir le Titre professionnel Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière (ECSR) dure 1211 heures, réparties de la façon suivante : 910 heures de formation, 280 heures en entreprise et 21 heures d’examen.

Elle se décompose en deux modules ou Certificats de compétences professionnelles : le CCP 1 (700 heures) et le CCP 2 (210 heures).

Le candidat peut effectuer sa formation d’une seule traite (CCP1 et CCP2 en 9 mois) ou alors en deux temps (CCP1 puis CCP2, dans le cadre du contrat de professionnalisation).

Il existe une multitude de montages et de financement possibles : auto-financement (grâce au CPF notamment), aides de la Région, OPCO Mobilité, Transitions Pro (anciennement Fongecif)… L’objet de cet article n’est pas de les détailler. Les centres de formation le feront beaucoup mieux que nous !

Les avantages du contrat de professionnalisation

Les avantages du contrat de professionnalisation sont nombreux ! Après avoir effectué 700 heures de formation (réparties généralement sur 4-5 mois) et obtenu son CCP 1, le candidat reçoit son ATRE (Autorisation Temporaire Restrictive d’Exercer), tel que cela est prévu à l’article R. 212-1 du code de la route.

Le candidat peut alors dispenser des leçons de conduite (sans la présence d’un tuteur). Il est rémunéré par l’auto-école qui, elle, touche une aide financière (à hauteur de 8 000€).

Le contrat pro a une durée de 12 à 18 mois. Pendant cette période, le candidat au titre pro doit rester au sein de l’auto-école. S’il casse son contrat, il devra alors payer sa formation (de l’ordre de 9 000€), ce qui est relativement dissuasif.

Le contrat de professionnalisation permet donc d’avoir relativement rapidement un salarié qui produit, à un coût réduit sur une période de temps garantie. Par ailleurs, le fait d’avoir l’apprenant en entreprise permet à l’auto-école de lui inculquer ses méthodes de travail.

Trouvez des candidats !

Le dispositif est rodé, il est intéressant pour les auto-écoles d’y avoir recours… encore faut-il avoir des candidats au Titre pro à envoyer en formation. Plutôt que d’avoir recours aux candidats envoyés par Pôle emploi (à la motivation inégale), l’idéal pour l’auto-école est qu’elle « source » directement des candidats motivés dans son entourage proche : parmi ses anciens élèves, les proches du gérants ou des salariés, etc… Ces candidats sont déjà « connus » et s’intègreront d’autant plus facilement à l’équipe.

Où envoyer vos stagiaires ?

Il existe des dizaines de centres de formation, partout en France, voici les coordonnées de quelques centres, ainsi que les prochaines dates de formation :

Paris et IDF

Lyre Formation Site internet Prochaine session : 3 oct. 2022
My Moniteur Paris Site internet Prochaine session : 3 oct. 2022
Autres centres : L’École pour l’emploi, Educaser, CERP, Merit Formation…

Lyon et Rhône

Conduite Plus (Lyon) Site internet Prochaine session : 5 sept. 2022
CER Vénissieux Site internet Prochaine session : Oct. 2022
Autres centres : Marietton

Nord

Auto-école Michel (Arras) Site internet
Schipman Formation (Orchies) Site internet
CFSR (Onnaing) Site internet

Normandie

Movebo (Rouen & Le Havre) Site internet Sessions toute l’année

Sud-Ouest

Feu Vert Formation Site internet

PACA

EFP Conduite (Marseille) Site internet

France entière 

Centres de formation ECF (40 centres) Site internet Sessions toute l’année

2 Commentaires

  1. J »avais pris une stagiaire sur 2018-2019 en Contrat Pro CCP1 suivi du CCP2 avec le projet d’embauche,ce qui n’a pas eu lieu car elle a quitté l’entreprise une fois le CCP1 en poche.Sauf évolution de la Réglementation,elle n’a rien eu à débourser car ,depuis Janvier 2019,un Contrat Pro peut quitter son entreprise référente à tout moment(information prise auprès de Direction du Travail).
    Le conseil que je donnerais serait,pour éviter de se trouver dans cette situation ,est de prendre quelqu’un déjà titulaire de l’ATRE.

  2. Il est vrai qu’un salarié en contrat pro qui interromprait son contrat, n’aurait rien à payer. Il est interdit de mettre une clause de dédit de formation dans le contrat de travail lorsqu’il y a un financement par un organisme. Toutefois, la clause est possible si employeur prend en charge les frais de formation. Il faudra alors enclencher une procédure; qui risque de ne pas aboutir, car les jurisprudences ont dans la plupart des cas rejetés les demandes des employeurs.

    En ce qui concerne l’idée d’embaucher après obtention de l’ATRE, ce n’est pas non plus possible. Car l’ATRE est délivré sous condition de contrat de travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici