Le contrôle technique pour les 2-roues obligatoire début 2024

0
262
Contrôle technique deux-tous 2024
Le ministre des Transports Clément Beaune a annoncé hier que les motos et les scooters vont devoir passer un contrôle technique qui va entrer en vigueur à partir de début 2024.

Les motos et les scooters n’échapperont plus au contrôle technique. Les propriétaires de 2-roues vont devoir à leur tour faire réviser régulièrement leur engin, a annoncé le ministre des Transports Clément Beaune sur le média en ligne Brut, ce samedi 24 juin 2023. Cette obligation européenne qui date de 2014 n’avait encore jamais été appliquée en France. Le 1er juin, le Conseil d’Etat avait donné deux mois au gouvernement pour respecter la loi.

4 millions de motos et de scooters sont concernés en France. Voici les questions – et les réponses connues à ce jour – que se posent les propriétaires de 2-roues.

Quand le contrôle technique va-t-il entrer en vigueur ?

Le contrôle technique des 2-roues va être progressivement mis en place à compter de «  début 2024 », a affirmé Clément Beaune, sans donner encore de date plus précise. Le contrôle technique devra intervenir cinq ans après la première mise en circulation puis tous les trois ans.

Quels 2-roues seront soumis au contrôle ?

Le gouvernement veut imposer le contrôle technique aux 2-roues dont le gabarit est inférieur à 125 cm3, « car ils présentent une accidentologie élevée et peuvent aussi être la source de pollutions de l’air ou sonore importantes en ville ». Les plus de 125 cm3 sont logiquement concernés eux aussi. En revanche, les motos à usage sportif ne seront pas contrôlées. Elles ne sont pas censées circuler sur la voie publique.

Quels 2-roues seront contrôlés en priorité ?

Le gouvernement prévoit de rendre obligatoire le contrôle technique de manière « progressive en fonction de l’âge des véhicules ». Les 2-roues les plus anciens devront être contrôlés en premier c’est-à-dire les véhicules mis en service avant le 1er janvier 2017. L’entrée en vigueur sera étalée jusqu’au 1er janvier 2027 pour permettre d’éviter un goulet d’étranglement dans les centres de contrôle, indique le ministère des Transports.

Quels seront les points de contrôle ?

Le contrôle devra porter « sur l’ensemble des champs de contrôle (sécurité, pollution atmosphérique et sonore) » mais sera « fortement simplifié » par rapport aux voitures, avec un nombre de points de contrôle divisé par quatre, précise le ministère des Transports.

Quels seront les tarifs ?

La gamme tarifaire n’est pas encore connue. Clément Beaune dit vouloir que le dispositif soit « le moins cher et le plus simple possible pour les conducteurs de deux-roues ». Une discussion est « engagée avec les professionnels du contrôle technique pour les inciter à pratiquer des prix bas », précise le ministère. Dans d’autres pays européens, le tarif du contrôle technique d’un 2-roues tourne autour d’une cinquantaine d’euros.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici