[Manifestation] Le 20 mai, les auto-écoles, taxis et ambulanciers disent non à l’ubérisation

Lundi prochain, 20 mai, une manifestation nationale est organisée à Paris à l’appel de plusieurs collectifs et syndicats d’auto-écoles afin de réaffirmer le rejet de l’ubérisation et de la dé-réglementation, à une semaine du début de l’examen de la loi d’orientation des mobilités (LOM) par l’Assemblée nationale en deuxième lecture.

Après les mobilisations du 11 février et du 1er avril à Paris, celles du 4 mars à Lyon et à Nantes et de celle du 25 mars au Mans, les écoles de conduite descendent à nouveau dans la rue à Paris, mais également à Toulouse, Strasbourg, Dijon et Nevers. Elles seront accompagnées cette fois d’ambulanciers et de taxis, deux professions soumises aux mêmes menaces : l’ubérisation et la précarisation.

Cette manifestation interprofessionnelle est une première dans le secteur. Elle traduit un refus profond et généralisé de la concurrence déloyale des plateformes, de la fin du salariat et des principales mesures préconisées par le rapport Dumas (code au SNU, recours accru aux simulateurs, désintermédiation de la réservation de l’examen pratique, portée nationale de l’agrément…).

Ces mesures, pour certaines rejetées par le Sénat, ont été réintroduites en deuxième lecture par voie d’amendement (voir ici, ici ou encore ici).

Il est donc indispensable, lundi prochain d’être le plus nombreux possible à manifester à Paris contre ces mesures afin d’alerter les députés et, au-delà, l’opinion publique sur leurs conséquences, sur les écoles de conduite de proximité et sur la sécurité routière!

Tous à Paris, lundi 20 mai !

L’appel commun à la manifestation et les points de rassemblement

Partenaire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here