Moniteurs d’auto-écoles en ligne : la précarité comme seul horizon

Depuis le début de l’année, Ornikar et En Voiture Simone passent à la vitesse supérieure dans leur communication à destination des élèves… et, plus récemment, à destination des enseignants de la conduite. Face à l’afflux d’élèves attirés par les tarifs low cost avancés comme seul argument commercial, ces entreprises se doivent impérativement de trouver des enseignants en nombre, sous peine de créer de nombreux élèves mécontents (faute de place sur les plannings).

Aussi, ces deux entreprises ont mis en place des opérations de communication dans lesquelles elles vantent l’attractivité des partenariats qu’elles proposent aux professionnels. Par le biais de ces opérations, les auto-écoles en ligne visent à attirer certains enseignants, en leur faisant croire qu’ils bénéficieraient d’un salaire supérieur à celui que peuvent leur offrir les auto-écoles de proximité. Décryptage.

Vidéo postée sur le compte Facebook Ornikar Pro

Des calculs biaisés

Les salaires promis par Ornikar sont à la fois irréalistes et trompeurs. Ces calculs sont irréalistes car ils ne prennent pas en compte (ou minorent) certains éléments de charges. Ils partent du postulat que l’enseignant ne prend pas de congés, qu’il n’est jamais malade ou retenu par des obligations familiales.

Capture d’écran du site internet d’Ornikar

Ils ne prennent pas en compte les aléas inhérents à l’activité d’enseignant de la conduite, tels que les accidents et les pannes, qui impliquent une immobilisation du véhicule. Ils ne prennent pas en compte les aléas climatiques (le verglas notamment) qui rendent nécessaire l’annulation des leçons. Certains frais (parfois importants) liés à la restitution du véhicule ne sont pas pris en compte.

Ils impliquent un planning rempli à 100%, tous les jours de l’année. Aucune auto-école en France ne peut se vanter de ce taux de remplissage. Ils impliquent également une amplitude horaire très importante, au détriment de la vie personnelle de l’enseignant. Un salarié a un emploi du temps fixe et défini à l’avance, deux jours de repos consécutifs par semaine, les leçons décommandées sont rémunérées… Un enseignant auto-entrepreneur doit être disponible du lundi matin au samedi soir pour effectuer le même volume de leçons.

Ces chiffres ne prennent pas en compte le temps passé pour l’accompagnement des élèves à l’examen pratique, souvent supérieur à une heure en région parisienne (les convocations des candidats libres n’étant pas regroupées comme c’est le cas pour les auto-écoles traditionnelles).

Enfin ces chiffres sont trompeurs car le salaire mis en avant tient compte de l’ACCRE (Aide à la création ou à la reprise d’entreprise). Cette aide – qui consiste en exonération ou réduction de cotisations sociales – est passagère et dégressive (3 ans maximum). Par ailleurs, les exonérations disparaissent dès lors que les revenus dépassent 40 524 € (soit 135 heures par mois, à 25€/heure).


Ornikar est tellement conscient que les chiffres présentés ne correspondent pas à la réalité que l’entreprise s’est sentie obligée de préciser sur son site :
« Ce prévisionnel est non-contractuel, il est destiné à vous aider à comprendre votre activité et votre rémunération en tant qu’enseignant indépendant auto-entrepreneur. Il présente l’activité avec et sans l’ACCRE. »

Un salaire moins attractif qu’il n’y paraît

Afin de déterminer si les salaires vantés par les auto-écoles en ligne étaient à ce point attractifs, nous avons établi un tableau comparatif, en calculant le salaire d’un enseignant disposant du TP ECSR selon qu’il soit salarié au salaire minimum, salarié au salaire moyen ou auto-entrepreneur pour le compte d’une plateforme.

Il ressort de cette comparaison que si l’on retire les exonérations de charges temporaires et que l’on prend en compte les charges réelles, le salaire d’un enseignant auto-entrepreneur est inférieur au salaire moyen d’un enseignant salarié. Si l’on prend en compte les aléas décrits précédemment, le salaire d’un enseignant d’Ornikar ou d’En Voiture Simone tendra, à terme, vers le salaire minimum d’un salarié.

En 2015 déjà, la Tribune des auto-écoles avait réalisé des calculs dont le résultat est relativement proche.

Aux considérations purement financières s’ajoutent le fait que l’enseignant auto-entrepreneur bénéficie de protections bien moins importantes et qu’ils sont soumis à des formalités qui devront être effectuées sur leur temps libre. Enfin, il est nécessaire de prendre en compte que le régime de retraite des auto-entrepreneurs est moins favorable que celui des salariés et que ceux-ci ont plus de difficultés à contracter des prêts (immobiliers notamment) auprès des banques.

Moniteur Ornikar = futur smicard?

Autre phénomène à souligner : plus le nombre d’enseignants sera important sur ces plateformes, plus le risque que les salaires baissent est important. En effet, si les disponibilités des enseignants travaillant sur ces plateformes venaient à excéder la demande en leçons de conduite, alors la tentation serait forte pour les plateformes de faire jouer la concurrence entre auto-entrepreneurs (et de tirer les rémunérations vers le bas). Des phénomènes similaires ont été constatés sur les plateformes de réservation de VTC, ainsi que sur celles de livraison de repas. Ce phénomène a été documenté dans de nombreux articles (ici, ici ou encore ici), mais surtout dans le rapport remis par Jacques Rapoport en 2017 (voir plus bas).

Les belles promesses d’aujourd’hui pourraient se transformer demain en désillusions et en précarité…

Partenaires

21 Commentaires

  1. ya na CON essayé C vous qui voyez…..
    Bravo un article ficelé aux petits oignons
    Beau travail pour parler des aspects économiques qui sont le nerf de la guerre
    L’argent domine l’histoire (Marx) tout rentrera dans l’ordre d ici peu mais bon en attendant c’est vrai que les auto-écoles métropolitaines ont du souci à se faire.
    Alors travaillez deux fois plus…proposez du service des stages de code ce sont des moyens pour redorer le blason des auto-écoles….et on en a besoin
    Amicalement
    Jean Coach Concepteur Retraité (10 h par jour de W)

  2. Alors expliquez moi pourquoi les salaries auto ecoles le calcul est base sur 151.67 (horaires normaux) et que l auto ecole en ligne bizarrement on est qu a 131 heures…
    Et oui quand on divise le salaore des salarie par le taux horaire on est bien a 151.67 par contre ornikar ou autre on se retrouve a 131
    Alors maintenant rajoutez les 20h manquantes et les calculs seront digferents et l article vrai a peu pres….

    • Bonjour Tracy,
      C’est très simple et nous allons vous expliquer!
      Comme indiqué dans la note (3), ils tiennent comptent du fait qu’un moniteur indépendant n’est pas un esclave et qu’il a lui aussi le droit de prendre des congés payés (5 semaines + 10 jours fériés), soit 45 semaines.
      Le calcul est donc le suivant : 45 semaines x 35 heures x 25€/h = 39 375€ divisé par 12 = 3281,25€
      Soit exactement le chiffre indiqué dans l’article.

  3. En plus Ornikar n’est pas non plus réglo avec les clients. Remboursement du cours refusé alors que c’est le moniteur qui était responsable de l’annulation.

    Ornikar garde l’argent versé et propose un cours de remplacement APRES la date de permis.

    Un problème d’honnêteté ?

    • Bonjour Aline,
      De quels mensonges parlez-vous? Qu’est ce qui n’est pas comparable?
      Il aurait été intéressant que vous développiez vos arguments un peu plus…

  4. Oui on attend des arguments car on se demande qu st ce qui se passe pour les auto entrepreneurs dans la vraie vie
    Bon tout n est pas rose dans ce metier mais j ai la nette sensation que la privatsation au regard des chiffres est une erreur non seulement economique mais aussi pedagogique pour ce qui est du code
    Alors pour la conduite je reste toute ouie jean Ccr

  5. Bon moi je bosse pour ornikar ce que dis l article est faut… Si tu remplis le planning à 35 hr tu peux te faire quasi 2000 euros net.. Le hic c est que tu as du mal à remplir les plannings.. Et du coup c est vrais que tu gagne le smic comme dans les auto école de toute façon à une nuance près c est que le smic tu le gagne avec 25 hr et t as pas à supporter un gérant d auto école.. Qui sont pour les 3/4 des abrutis avec des Qi de boulot

    • Tout d’abord je pense qu’il est nécessaire d’avoir un peu de QI afin de gérer une auto-école.. Je trouve ca aberrant de lire ca venant d’un « moniteur » de chez Ornikar. Ensuite, une personne ayant un minimum de QI et qui connait ne serait-ce qu’un minimum le marché des auto-écoles ne choisirai pas cette nouvelle forme d’enseignement qui est déjà précaire et que tu confirmes avec tes propres propos en plus, génial.
      Moi je pense, Stéphane, que tu as cru que ce nouvel eldorado des moniteurs auto-école était une chance pour toi. Cependant, tu reconnais ne pas remplir ton planning et ne recevoir qu’un smic. Alors penses-tu être plus intelligent qu’un gérant d’auto-école ? Parce que si oui, pourquoi ton planning n’est pas remplit ?
      Et dernier point, peut-être que « les gérants abrutis » n’ont pas envie de travailler avec un simple abruti qui n’est rien et même pas foutu de remplir un planning, voilà voilà.
      Franchement Steph ton commentaire m’a tué, le pire c’est que tu assumes que ton modèle de rémunération n’est pas du tout stable, compliqué, tu n’es qu’un seul « moniteur » chez Ornikar et en plus tu oses l’ouvrir.

  6. Bonjour et meilleurs voeux à tout le monde,
    Merci beaucoup pour ce tableau très instructif.
    Néanmoins, dans les points négatifs il faut également ajouter que les indépendants ne sont pas rémunérés non plus lorsqu’ils sont en congés.
    Personnellement, j’estime que les indépendants payent trop cher le fait ne pas être dépendant d’un patron et leur situation est parfois précaire.
    Cordialement

  7. Bonjour, article qui date un peu mais fort intéressant. Je suis actuellement en formation TP ECSR, et entre la perspective de gagner mal ma vie pour un patron et de la gagner mal pour moi-même, j’avoue que le choix est assez vite fait! Il est clair que tout le monde ne peut pas prendre ce risque et qu’au niveau des congés par exemple la balance pencherait en faveur des auto-ecoles standards (encore que prendre ses congé en septembre ou en novembre quand tu as des enfants c’est pas le perou…). Par contre, se faire imposer une pedagogie, des horaires, un rapport parfois complexe entre nécessités economiques et nécessités pédagogiques… Ornikar c’est aussi se libérer de ces contraintes là! D’autre part si les gérants d’auto-écoles jouaient le jeu et proposaient vraiment des salaires attractifs, des boites comme ORNIKAR n’auraient pas pu s’implanter. Les premiers responsables de cette situation c’est vous les gérants, qui avaient végétés durant de nombreuses années sur une vache à lait bien grasse. Aujourd’hui j’ai le choix entre bosser pour un indépendant très compétent, mais qui ne pourra pas rémunérer mon salaire à hauteur 1 de mon investissement en terme de formation 2 de mon age (40), 3 des heures annexes à réaliser si l’on est vraiment TP ECSR (taches d’animation, preparation de cours, et j’en passe) ou alors bosser pour un reseau national qui se comporte exactement de la meme maniere qu’ORNIKAR vis à vis de ses salariés et qui n’a plus un rond pour faire tourner son reseau décemment, ou ORNIKAR… une startup avec tout ce que ca impluqe de bon et de moins bon. Un homme averti en vaud 2, merci pour cet article en tout cas…
    Au fait le covid est passé par là, et je crois que le choix de l’employeur va aussi se restreindre grandement…

  8. bonjour je suis moniteur chez ornikar depuis 2 ans et été 2 ans en auto ecole avant, l’article est très juste, en travaillant 25h par semaine avec ornikar je peine à joindre les deux bouts. j’aimerai retourner en auto ecole mais j’ai l’impression d’être un pestiféré. Le suivi chez ornikar est pitoyable, les interlocuteurs changent tout le temps.on vous promets monts et merveilles mais au final vous êtes en concurrence avec d’autres indépendants sur le secteur, les eleves ne sont pas autonomes, ils viennent chez ornikar pour payer moins cher, certains de mes collègues leur proposent de passer en direct en payant en especes .. très déçu par ornikar …

  9. Si je comprend bien, un AE gagne 35 000€ par an (environ)
    Donc en fin d’année il est taxé sur 35 000€ de revenu.vu que les charges ne sont pas déductibles…..bonjour l’impot sur le revenu

  10. Je viens de prendre connaissance de votre article en consultant celui sur l’actuelle pénurie d’enseignant… Alors comme je viens tout juste de commencer en indépendant, que je travaille pour quelques auto école traditionnelles et quelques heures sur Ornikar, sur mes premières semaines d’activité qui sont loin d’être remplie, je peux déjà vous annoncer que vos calculs ne sont pas justes… Je ne parlerais pas des charges sociales car elle varie en fonction du chiffre d’affaires mais votre calcul est cohérent avec votre CA brut annoncé. En revanche, pour ma part, mon véhicule double commande ne me coûte que 90 euros par mois (le véhicule m’appartiens, j’ai un crédit conso dessus), j’ai 65 euros d’assurance, le carburant je suis à 370 euros en 7 semaines d’activité (en gros 200 euros par mois), et pour les 100 euros par mois d’entretien du véhicule, j’avoue être très curieux d’où que vous les sortez
    .. Car en partant du principe d’un entretien basique sur l’année: donc on va dire deux vidanges dont une avec tous les filtres 300euros, un train de pneu avant 200 euros, un jeux de plaquette 60 euros, ça fait en gros 600 euros d’entretien… On est loin de 1200 euros (12*100). Après vous me direz, oui mais si vous avez de la casse mécanique…ect…perso en 5 ans de métier, pas vu de casse mécanique dans les autos école où j’ai travaillé.
    Enfin j’ai pas de frais de comptabilité (je fais seul, rien de compliqué), ni bancaire (j’ai un compte chèque dédié à l’activité sans moyen de paiement). Enfin, quand on bénéficie de l’ACCRE, on est demandeur d’emploi, et on possède parfois encore des droits ARE, donc des droits au chômage en cas de non activité ou de cessations… (soit sur les droits en cours, soit sur ceux que vous n’avez pas encore entamé, valable 3 ANS après la fin des derniers droits) Bref tout ça pour dire qu’en fonction de la situation de chacun et de la manière dont on s’y prend, être indépendant est une très bonne chose. Je n’ai jamais eu autant de temps pour moi et ma famille depuis que j’en suis, et en me versant un salaire correct, je me constitue déjà des économies (1100 euros de bénéfices net en 7 semaines).
    Cordialement

  11. Bonjour, le débat est de toute manière impossible entre AE marchandes traditionnelles et indépendants….
    Toutes les situations sont différentes et rien n est jamais rose… Déjà votre article ne tient pas compte du « black » que peuvent faire les uns et les autres…Dans mon AE traditionnelle je peux vous dire que le patron ne se privait pas (100e les 3h) mais les employés c était interdit….ensuite les 2j de repos consécutifs,,laissez moi rire au mieux 1j, la convention disant 1.5j…le contrat ? De l esclavage , un contrat annualisé ( des semaines a 25h et de autres à 46h…), l élève décommandé on l attend 15min , il faut se battre pour que l ae lui demande de payer (faut pas vexer le client qui a toujours une bonne raison) du coup on ne te compte pas l heure , même si tu es là, tu l as où je pense….tu finis tes leçons moto ou remorque, y en a pour au moins 30 min à tout ranger , bien sûr c est pas payé, ln te dit de t organiser mieux…..bah oui je vais faire 1h30 de cours au lieu de 2 à l élève en lui disant « désolé je dois ranger on fait 1h30 mais tu payes 2h »……
    J ai déjà changé 3 fois d auto école, rencontré des dizaines de moniteurs/monitrices et presque chaque fois le même constat….j ai aussi changé de départements…je précise parce que l on va me dire, t as pas eu de chance fallait changer d AE etc…
    Bref j arrête là parce que la réalité du métier exposée comme cela va me valoir des insultes…
    Je suis actuellement en AE associative et je m éclate, des horaires adaptés, du temps avec les élèves, convention collective du travailleur social et pas celle de l automobile…contrat fixe mensuel cdi, jour d enfant malade, heure sup payées….
    Courage à tous et désolé si j ai heurté la sensibilité de quelqu’un.

  12. Bonjour.

    Un article écrit surement par une personne qui veut absolument défendre les auto-école classiques.

    Il suffit d’aller sur le site du Pole Emploi pour voir les salaires proposés, une honte! Dès que vous voyez « offre avec peu de candidats », c’est que soit le salaire est minable soit l’entreprise n’a pas mis le salaire proposé.

    Et donc on tombe souvent sur des annonces entre 10,5 euros et 14 heures bruts de l’heure! Bien sur, ils ne vont pas vous annoncer le salaire net, de peur que vous fassiez une attaque.

    J’ai bossé 14 ans dans une auto-école classique, je garde bons souvenirs mais côté salaire, c’est pas avec ça que j’ai pu avoir un bon niveau de vie. Donc j’ai plaqué le métier en 2014. Et en 2019 j’ai repris l’activité en tant qu’indépendant.

    Dans la plupart des auto-écoles classiques, tu dois bosser le samedi et être dispo 6 jours par semaine, super pour la vie de famille.

    Donc le fait de devoir obligatoirement bosser le samedi et être payé un salaire de misère m’a poussé à me mettre en partenariat avec Ornikar en tant qu’auto-entrepreneur.

    Et dans les grandes villes, il est facile de faire ses 35 heures par semaine car on n’est pas obligatoirement rattaché à une seule plate-forme en ligne, perso je bosse avec Ornikar et le Permis-Libre. Ornikar me fourni 20h et le Permis libre 15h.

    Résultat, je fais bien + que les 1553 euros net du tableau, j’en suis à 2200 euros net d’impôts et de toutes charges sur 12 mois en ayant tout retiré car le Permis libre me paie 27 euros de l’heure et Ornikar 26 euros.

    Et je suis d’accord avec Sylvain Morin, dans le tableau, vous avez sur estimez les charges des moniteurs indépendants!

    Bref, le tableau a été fait avec un parti pris.

    Oui il y’a des inconvénients à être indépendant, ne croyez pas que je dise que tout est rose. Il faut prévoir ses congés, être en bonne santé mais franchement, ne plus avoir à faire à un supérieur qui vous dise de faire ceci, cela, c’est très agréable.

    Et vous savez quoi, je ne bosse que 4 jours par semaine (lundi – mardi – jeudi et vendredi), j’ai décidé de tout blinder sur ces 4 jours pour m’occuper de ma fille le mercredi pendant que mon épouse travaille et on a tous nos week-ends.

    Et dernière chose pour ceux qui n’ont qu’Ornikar dans leur ville, pour compléter leurs heures, il faut être naïf pour ne pas donner quelques heures à côté pour compléter ses mois. Ce n’est pas viable sur la durée mais cela permet de compléter les fins de mois, donc à utiliser de façon exceptionnelle.

    • Bonjour Patrick Martinez / Nada Moussaoui,
      Pour votre information, si plus de la moitié de vos revenus viennent d’Ornikar (20h sur 35h) vous n’êtes pas « indépendant ». Comment réagirez vous si votre donneur d’ordre décide de vous passer à 20€ brut? Vous pourriez être requalifié en salarié… à moins que vous ne le demandiez vous-même. Des procès contre Ornikar sont en cours : https://www.permismag.com/auto-ecoles-en-ligne-un-moniteur-independant-ornikar-demande-a-etre-requalifie-en-salarie/
      Bon courage pour la suite.

      • Bonsoir. Devenir indépendant, je ne le suis devenu que par rapport au salaire. Je ne suis pas du tout un fan de ces plateformes en ligne, vous avez compris que ma seule motivation était le salaire à la fin du mois.

        Je comprends que cela soit une concurrence injuste pour les auto-écoles classiques mais n’ont-elles pas que ce qu’elles méritent? Des heures de cours hors de prix et des salaires très bas!

        Si demain Ornikar était obligé de me prendre en tant que salarié, je serais enchanté mais à la condition de perdre très peu de revenus par rapport à ce que je touche aujourd’hui.

        Je vous souhaite une bonne soirée et prenez soin de vous en cette période très difficile pour nous tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici