RDV Permis étendu à l’Île-de-France dès novembre 2022

RDVPermis étendu à l'Île-de-France

Un arrêté paru ce jour au Journal officiel annonce une nouvelle vague de déploiement de RDV Permis à 10 nouveaux départements, dont ceux de l’Île-de-France, à compter du 1er novembre 2022.

Départements concernés et échéances

Les départements concernés sont les suivants :

  • Eure-et-Loir (28),
  • Loiret (45),
  • Paris (75),
  • Seine-et-Marne (77),
  • Yvelines (78),
  • Essonne (91),
  • Hauts-de-Seine (92),
  • Seine-Saint-Denis (93),
  • Val-de-Marne (94), et,
  • Val-d’Oise (95).

L’extension devrait se faire en trois temps :

  1. une phase d’information et de formation des BER des départements concernés (sept. 2022)
  2. une phase d’information des écoles de conduite des départements concernés (sept.-octobre 2022)
  3. Publication des places d’examen à compter du 1er novembre 2022.

Le défi de la montée en charge

L’extension de RDV Permis aux départements d’Île-de-France va être scruté à la loupe. L’enjeu va être la montée en puissance (« extensibilité ») du système qui va devoir gérer les connexions de 1 700 auto-écoles supplémentaires. L’Île-de-France, le Loiret et l’Eure-et-Loire, représentent à eux seuls plus de 20% des candidats présentés au permis de conduire en 2021 en France. La ville de Paris, compte à elle seule quelques 200 auto-écoles… soit 4 fois plus que tous le département de la Corrèze (19).

Volonté de mettre fin à Candilib

On a longtemps pensé que les départements d’Île-de-France seraient les derniers à passer sur RDV Permis afin de minimiser les risques de « surchauffe » du système. Une autre décision a finalement été prise et elle viserait à mettre fin, de manière anticipé au système Candilib, victime de nombreuses failles.



La Région Île-de-France étant la plus touchée par le phénomène des vrais-faux « candidats libres ». Ces derniers ayant représenté près de 25 000 examens en 2021.

Partenaires

1 COMMENTAIRE

  1. Bonsoir,
    Rendez-vous permis est un système inadmissible. Être devant son ordinateur pour réussir à avoir ses places de permis. Pas de souplesse dans le fonctionnement. C’est une honte !! De plus, une fois encore le système est fait à l’envers. Chaque auto école devrait pouvoir donner sa liste d’élèves qui sont prêts pour l’examen et là nous sommes toujours tributaire de la disponibilité des inspecteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici