[Actualité] 55e Congrès du CNPA et la grogne des inspecteurs

0
45

Agir pour grandir

Tel est le slogan choisi par le CNPA – Éducation Routière (Conseil National des Professions de l’Automobile) qui organise cette semaine son 55e Congrès à Toulon, dans le Var. Ce congrès sera l’occasion de faire le point sur les difficultés économiques qui frappent les établissements d’enseignement de la conduite, de débattre sur l’évolution de la réglementation des écoles de conduite, mais également d’échanger sur les perspectives d’avenir du métier.
Plusieurs tables rondes et ateliers sont prévus durant ces trois jours à propos de la transformation des écoles de conduite en organismes de formation, sur la labellisation des auto-écoles et sur la dématérialisation du permis de conduire. L’évolution de la filière, sa modernisation et l’accès au permis de conduire au plus grand nombre seront au centre des débats.
Le traditionnel Prix de l’innovation du CNPA sera décerné le samedi après-midi alors qu’Emmanuel Barbe, le Délégué Interministériel à la Sécurité Routière, est attendu le dimanche 20 mai.

Les IPCSR opposés aux suppressions de postes

FO-SNICA, la branche dédiée aux inspecteurs du permis de conduire du syndicat Force ouvrière, a récemment fait part de son inquiétude face aux suppressions de postes d’IPCSR décidées par le Ministère de l’Intérieur. En effet, le Projet de loi de Finances (PLF) 2018 acte la suppression de 15 postes d’IPCSR, le non-renouvellement de 11 postes d’agents détachés de La Poste et l’affectation de 5 IPCSR dans des services sans lien avec la sécurité routière. Au total, ce sont donc 31 postes qui ont été (ou vont être) supprimés cette année.
Le syndicat rappelle au passage que la privatisation de l’ETG devait permettre de « reporter 65 ETP sur les examens pratiques » et constate que le Ministère de l’Intérieur en supprime près de la moitié (sans compter les baisses des années précédentes). Ces baisses d’effectifs ne sont pas sans rappeler un sujet que tous ont en tête : la privatisation de l’examen pratique…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici