[Actualité] Ce que vous avez (peut-être) manqué cette semaine 📰🤓!

0

Un ancien moniteur de PermiGo condamné pour harcèlement sexuel

Le 29 mars dernier, le tribunal correctionnel de Nantes a condamné un moniteur d’auto-école pour harcèlement sexuel sur une élève pendant un cours de conduite le 19 avril 2017. À son compte, le prévenu travaillait au moment des faits comme prestataire de PermiGo, une auto-école en ligne low-cost. L’élève, une jeune fille de 17 ans prenait son premier cours de conduite. Le moniteur lui a fait des réflexions graveleuses tout le long de son cours de conduite. Douze autres élèves ont aussi été entendu et ont confirmé que le moniteur était coutumier de ce genres de pratiques mais n’ont pas souhaité porter plainte.

En 2006, le moniteur avait aussi été entendu pour avoir posé sa main sur la cuisse d’une de ses élèves de 17 ans « pour qu’elle accélère ». L’homme, également réserviste à la gendarmerie de Guérande et au commissariat de police de Saint-Nazaire, était visé par des plaintes de certaines de ses collègues féminines pour son comportement.

Le moniteur a écopé de deux mois de prison avec sur sursis, une interdiction d’exercer son métier pendant 2 ans et devra verser 900 € à la jeune fille.

 

INRI’S : l’heure de la diversification ?

Le réseau d’auto-écoles INRI’S qui compte une centaine d’agences en franchise en France, a récemment annoncé qu’il se lançait dans l’entretien et la réparation automobile. Sa nouvelle entité, INRI’S Motors, propose ses services aux particuliers : travaux sur la carrosserie, la peinture, le système de freinage ainsi que l’entretien général du véhicule. INRI’S Motors s’adresse également aux professionnels de la conduite en auto-école à qui elle propose les mêmes services qu’aux particuliers mais aussi la location de voitures à double commandes.

Les anciens élèves des auto-écoles du réseau INRI’S auront également le droit à une réduction de 20% sur les travaux de leur véhicule et à un devis gratuit.

 

Une voiture Uber impliquée dans une accident mortel

Un véhicule autonome d’Uber a été impliqué dans un accident qui a coûté la vie à une piétonne lundi 18 mars aux Etats-Unis. L’accident s’est déroulé dans la ville de Tempe en Arizona où Uber fait rouler des voitures autonomes. Le véhicule était en mode autonome au moment de la collision avec un opérateur derrière le volant. La piétonne a été heurtée alors qu’elle traversait une route à quatre voies, la nuit et en dehors des passages cloutés. La femme est décédée à l’hôpital.

Uber a annoncé avoir suspendu ses tests en attendant d’éclaircir les raisons de cet accident. Le gouverneur de l’Arizona a aussi interdit à Uber d’utiliser ses véhicules autonomes sur les routes d’Arizona. Uber a également décidé de ne pas renouveler son permis pour tester ses voitures en Californie.


Partenaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici