Code’nGo! permet désormais de passer le code aux pilotes de drones

0
232
pilote de drone

Après le code auto, moto et bateau, Code’nGo! prend de la hauteur et permet désormais aux futurs pilotes de drones de passer l’examen OPEN.A2 qui est nécessaire pour obtenir le Brevet d’Aptitude de Pilote à Distance (BAPD).

Un examen, deux possibilités

L’examen OPEN.A2 peut être passé chez soi, en ligne, de manière surveillée, ou en centre d’examen. Code’nGo! (filiale de Bureau Veritas) est le premier opérateur à avoir été retenu par la DGAC pour l’organisation de cet examen dans ses centres.

Selon Pierre Harris, directeur marchés Automotive chez Bureau Veritas, passer l’examen en centre comporte plusieurs avantages. Cela « permet de ne pas avoir à télécharger et installer le logiciel, ce qui nécessite d’être l’administrateur de l’ordinateur ». Les exigences de surveillance de l’examen impliquent l’usage d’une webcam et de contraintes liées à la surveillance du candidat pendant l’examen. « Cela permet aussi d’être plus concentré, et, surtout cela permet aussi d’avoir le résultat immédiatement, alors qu’il faut plusieurs jours pour l’examen en ligne. »

Une vingtaine de centres pilotes

Code’nGo! dispose actuellement d’environ 250 centres d’examen pour le passage des différents codes. L’examen OPEN.A2 sera disponible dans un premier temps dans 20 centres en France métropolitaine et dans 6 centres en départements et régions d’outre-mer. La liste des centres est disponible ici.

Selon Pierre Harris, « nous ne savons pas combien de candidats vont choisir de passer l’OPEN.A2 en centres. Si la demande est forte, nous pouvons ouvrir de nouveaux centres à l’examen OPEN.A2 en moins d’une semaine ».

Comment s’inscrire ?

La procédure consiste à s’inscrire sur le portail AlphaTango (sur le site de l’aviation civile) et à choisir l’examen en centre. Le tarif de la présentation de l’examen OPEN.A2 est également de 30€. Le paiement se fait uniquement en ligne.

Le déroulement est relativement similaire à l’ETG et à l’ETM. Pierre Harris explique : « on invite les candidats à contacter le centre de leur choix par téléphone ou par e-mail pour une prise de rendez-vous, qui peut être le jour même ou le lendemain ». Et le jour de l’examen ? Il faut une pièce d’identité, « être présent 15 minutes avant le début de l’examen, qui dure 1 heure, mais qui peut être achevé en moins de temps ».

Le déroulement de l’examen

L’épreuve OPEN.A2 est surveillée par « un examinateur agréé, avec un logiciel sur PC télégéré par le fournisseur de la DSAC, qui est TestWe ». Le candidat a accès au résultat de l’examen dans les minutes qui suivent.

Et la suite ?

Le marché du pilotage de drone est un tout petit marché (comparé au permis de conduire), cependant il devrait connaître une forte croissance dans les années à venir. Selon le site spécialisé Helicomicro, la possibilité de passer l’examen OPEN.A2 « sera sans doute intéressante lorsque sera publiée la refonte de l’arrêté Espace de 2020, probablement en fin d’année 2023, qui devrait permettre les vols en catégorie Ouverte au-dessus de l’espace public en agglomération sous réserve d’une finalité professionnelle, et des modifications des conditions d’usage des drones de nuit. Car elle ouvrira l’usage de drones de classe C2 en agglomération… sous réserve de disposer du BAPD et donc d’avoir réussi l’examen OPEN.A2… (sauf en cas de conversion depuis le CATT ou d’autres dispositions). »


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici