Permis à 17 ans, les propositions de l’ECF pour un permis plus sûr

11
165
Permis à 17 ans Les propositions de l'ECF
Le gouvernement envisage d’abaisser à 17 ans l’âge minimum pour passer son permis de conduire. Elisabeth Borne envisage d’annoncer cette mesure dans huit jours, lors de la présentation du plan pour la jeunesse du gouvernement issu du Conseil national de la refondation dédié à la jeunesse.
Patrick Mirouse, président de l’ECF, s’est déclaré favorable à une telle mesure et souhaite aller plus loin. Il nous détaille les propositions de l’ECF « pour un permis plus sûr » dès l’âge de 17 ans.

Bonjour Patrick, les annonces faites hier ne vous ont pas surpris ? 

Non, pas du tout ! En réalité, ces fuites ne sont pas anodines. Le passage du permis dès 17 ans est prévu de longue date par la directive européenne, en cours d’élaboration. Cette dernière, qui devrait être votée en 2025, va donner la possibilité à tous les États de l’Union européenne de donner le droit de conduire à 17 ans.

À l’ECF, nous sommes favorables à cette mesure et nous souhaitons la renforcer avec d’autres mesures pour un « Permis plus sûr » à 17 ans. C’est dans la mission de l’ECF de faire des propositions pour faire évoluer le mode d’apprentissage de la conduite. Et, si la profession évolue grâce à nos propositions, cela nous va bien !

En France, on a déjà le droit de passer le permis de conduire à 17 ans, dans le cadre de l’AAC.

Tout à fait ! D’ailleurs, c’est un peu une hérésie dans la mesure où – bien souvent – une fois que les jeunes ont passé le permis à 17 ans et demi, ils ne conduisent plus pendant 6 mois, jusqu’à leur anniversaire de 18 ans. Cela engendre une perte de niveau due à l’absence de pratique.

Vous nous disiez donc que l’ECF était favorable au fait d’abaisser à 17 ans l’âge pour passer son permis de conduire…

Oui, nous sommes favorables à cette mesure, sans aucune hésitation ! Et nous pensons que c’est l’occasion ou jamais de revoir le continuum éducatif. Nous avons plusieurs propositions que nous avons présentées à la DSR. Ces propositions sont au nombre de trois : une formation post-permis obligatoire 2 ou 3 mois après l’obtention du permis, un module de sensibilisation aux nouvelles mobilités et la conduite accompagnée autonome dès 14 ans, je reviendrai sur ce point.

On ne peut pas se contenter d’avancer l’âge du passage du permis. Si on introduit un changement, profitons en pour améliorer ce qui peut l’être.

Les propositions de l'ECF - schéma récapitulatif

Propositions de l'ECF pour un permis plus sûr à 17 ans
Commençons par le post permis obligatoire. Qu’est ce qui changerait ? 

La formation post permis dans sa forme actuelle ne marche pas, et pourtant nous sommes persuadés que cette formation peut-être bénéfique. Les jeunes pourront désormais passer le permis et conduire dès l’âge de 17 ans. On est dans une période à risque, notre idée est de rajouter une formation post permis obligatoire, 2 à 3 mois après l’obtention du permis.

Vous nous parliez ensuite d’un module de sensibilisation…

Oui, un module de sensibilisation aux nouvelles mobilités qui serait obligatoire pour la conduite des EDPM (trottinettes, gyropodes, vélos électriques). On pense que 14 ans est désormais une date pivot pour commencer à aller sur l’espace routier avec ces engins là qui vont à 30km (et plus quand ils sont débridés illégalement).

Aujourd’hui, on peut aller sur l’espace routier sans avoir le code de la route. Celui-ci n’est obligatoire qu’à partir du moment où l’on veut conduire une voiture (ou moto). Les autres engins ne requièrent pas de formation. Il y a bien l’ASSR 1 et 2 qui sont requises pour le permis AM (scooter ou quadricycle), mais la formation théorique est très limitée (1h). À l’ECF, on propose un module de 3 à 4 heures qui aurait pour objectif de faire découvrir les notions les plus importantes du code de la route et les bases en termes de sécurité. Quel élève sait, à 14 ans, ce qu’est un angle mort ?

Ce module doit être accessible dans toutes les écoles de conduite. Cela requiert peu de matériel, peu d’investissement. Il s’agit d’une formation découverte. On ne va pas former les élèves à faire de la trottinette ou du vélo. On va leur apprendre les équipements de sécurité et le partage de la route. Nous allons solliciter les assureurs pour qu’ils financent ces nouvelles formations dans le cadre de leur « obligation de prévention 0,5% de cotisation ».

Juste un mot complémentaire sur le financement du permis de conduire, l’ECF salue l’adoption de la proposition de loi du Député Sacha Houlié et soutient toutes les propositions de financements complémentaires qui viseraient à ramener la facture du permis de conduire le plus proche de zéro ; notamment la proposition de l’UNIDEC de Compte Personnel de Mobilité.

L’ECF rappelle les multiples propositions de financement qu’elle a faite – cagnotte, Livret Permis de conduire, Pass permis – qui pourrait être abondé par les sociétés pétrolières, les sociétés d’autoroute aux profits exceptionnels, par les assurances mais aussi par la famille dans le cadre d’une épargne utile.

Et votre dernière proposition concernait la conduite accompagnée ?

C’est exact ! Nous proposons la conduite accompagnée autonome à partir de 14 ans. Comme on va très certainement baisser d’un an l’âge du passage de l’examen pratique, il sera nécessaire de baisser l’âge de l’entrée en formation de 15 ans à 14 ans. L’ECF propose de revoir légèrement les règles de la conduite accompagnée et la mise en place d’une « conduite accompagnée autonome ». Le déroulement de la formation initiale ne change pas, l’élève fera son rendez-vous préalable avec un parent. Nous proposons que l’AFFI (Attestation de Fin de Formation Initiale) donne le droit de conduire un quadricycle à moteur, l’équivalent du permis AM quadricycle (uniquement, pas le permis AM scooter).

L’objectif est de ne plus faire passer le permis AM pour conduire une voiturette, mais au lieu de cela d’inciter les jeunes à passer par la conduite accompagnée pour pouvoir conduire une voiturette. Ce dispositif doit permettre de faire la promotion de la conduite accompagnée !

C’est vrai que cela viendra « cannibaliser » le permis AM quadricycle, mais c’est un mal pour un bien. Pour les jeunes ce sera bénéfique, ils feront des aller-retours avec un gros véhicule (familiale) et un plus petit (la voiturette). Ils gagneront en expérience en faisant plus de kilomètres et auront leur autonomie. C’est ce qu’ils recherchent avant tout. Beaucoup de parents trouvent que la formation AM quadricycle de 8 heures est insuffisante. Il s’agit d’une solution qui n’a que des avantages.

On a appelé ça « conduite accompagnée autonome ». Le jeune est en conduite accompagnée, mais à côté de cela, il peut conduire seul sa voiturette.

Vous avez présenté ces propositions à la DSR, quelle est la suite ?

Les ECF vont expérimenter ce qui peut l’être. On va proposer le module de sensibilisation aux nouvelles mobilités, sans attendre que la législation l’impose. On va trouver des financeurs pour nous suivre.


11 Commentaires

  1. On aurait préféré un Grenelle sur la situation des places d’examen au permis de conduire par exemple ou comment enrayer la fraude systémique et grandissante à l’épreuve de code de la route avant de vouloir abaisser l’âge du PC.

  2. Plus concrètement, si l’on suppose que l’État fuitait l’information pour attirer l’attention des investisseurs une semaine avant, il est possible que les annonces suscitent un intérêt accru pour le permis libre sur le marché boursier, ce qui pourrait potentiellement entraîner une hausse de sa valeur.

  3. Toute proposition est bonne a prendre si c est pour améliorer la sécurité routière. Mais vis à vis du permis à 17 ans seul…la majorité en France n est elle à pas à 18 ans? Ne va t il pas falloir modifier la loi???

  4. Décidément je ne doit pas faire le même métier au même endroit, perte de niveau pour AAC qui conduit pas pendant 6 mois, Alors qu’il on pratiqué pendant 1 ans minimum, du coup ça sert a rien l’AAC, mais alors que dire de tout ces jeunes qui ne conduise pas pendant plusieurs années ?? Qu’elle est l’intérêt ? on est pas au USA avec une école a 40 km du domicile, post permis obligatoire si c’est sur la base de la formation actuel non merci, On essaye de justifier une idée de mer… a tout prix, on est vraiment dans de la politique et du paraitre, nous on fait des proposition, nous ceci nous cela.

  5. Bonjour
    Je trouve ces propositions très bien, mais seront elles adoptés et appliqués dans l’absolu ? Gérant d’une Auto-école, j’ai effectué la formation post permis. je la propose mais nous n’avons que des refus, il faut payer. Il m’arrive de faire du post permis seulement dans le cadre des assurances qui payent et parce qu’ils vont bénéficier d’une prime légèrement plus basse.
    Malheureusement, les jeunes sont souvent trop influençable, et ils risquent encore de payer un lourd tribut les week-end a cause de l’influence des copains pour les consommations (alcool et drogue) ou la Vitesse, souvent associés et parfois la fatigue.
    Nous avons de moins en moins de personnes qui viennent faire du code, préférant du code par internet parce que moins chère mais sont très mal formés.
    je reste sceptique quand a l’efficacité de cette réforme qui ne peut être positive que Si et seulement Si il y a de la formation Continue.

  6. Mieux que l’ECF, le gouvernement et l’Europe réunis !
    Je propose une gratuité totale du permis y compris pour les moins bons pour lesquels 150 heures sont nécessaires, un permis à 16 ans comme aux États-Unis, la prise en charge totale du coût du véhicule sans permis après l’affi, la prise en charge du coût de l’assurance du jeune conducteur pendant toute la période probatoire ainsi que la gratuité de son premier véhicule. Tout celà financé bien sûr par les grandes fortunes, nos impôts et l’augmentation de la dette….
    Ce qu’il y a de bien dans ces articles c’est qu’on ne ressent pas du tout le clientélisme et les lobbys qui sont derrière en prétextant vouloir améliorer la sécurité de nos jeunes permis pour mieux se goinfrer…

  7. On manque déjà cruellement de places pour les faire passer à 18 ans alors on va faire comment ???
    Parlons aussi de maturité, il faut pas se le cacher ils sont de moins en moins débrouillard et autonome alors les mettre dans une voiture à 14 ans !!!!
    Et parlez un peu de formation aussi, on parle sans cesse de prix un permis ne s’achète pas. Un permis depuis des années a toujours été le prix d’un smic à peu près c’est juste la priorité des gens qui ont changé (téléphone, ipad, console ….).
    Et contrôler massivement les centres de passage du code serait aussi très judicieux.

  8. Maintenant que l’on a investi de grosses sommes pour acheter des voiturettes..(Pour rappel, 12/14000 euros)… Sans compter les pédaliers… Il faut des années pour l’amortir…Et maintenant, il faudrait en faire cadeau avec la conduite accompagnée… Là, je ne comprends plus…A part mettre encore un peu plus en péril les petites structures, en supprimant une formation… Cette formation voiturette apporte des clients, qui reviennent très souvent ensuite passer le permis AAC ou autres…
    Si l’objectif est qu’il ne reste sur le marché que des mégas structures et que les petites galères et crèves de plus en plus…Alors bravo, l’objectif sera bientôt atteint ! Sérieux !!! je suis dégouté…

  9. toutes ces formations « pre ou poste » permis ne ferons que augmenter le cout du permis il va falloir expliquer ça aux jeunes et aux parents .
    ECF ne represente pas la majorité des petites autos ecoles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici