Rendre son permis de conduire contre des réductions?

0

Pour lutter contre la mortalité routière, certains pays font preuve de pas mal d’imagination. Rendons-nous aujourd’hui au Japon, où des innovations sont testées…

Ces dernières années, le Japon – pays où 17 millions des conducteurs ont plus de 65 ans – connaît une hausse du nombre d’accidents sur les routes. La police japonaise a donc proposé aux seniors de rendre leurs permis de conduire en échange d’offres commerciales.

La police nippone a mis en place un partenariat avec la chaîne Sugakiya qui possède 176 restaurants où les seniors bénéficient d’une réduction de 15% sur les rāmen – bouillons de nouilles – très appréciés par les Japonais. En plus de ces partenariats, les seniors auront également des réductions pour l’accès aux bains publics, aux pharmacies et aux salons de coiffure. Le problème majeur pour les seniors qui rendent leurs permis de conduire est de trouver une solution pour se déplacer dans le pays. Pour cela, la police a également mis en place des partenariats avec des taxis afin de permettre aux seniors de bénéficier d’offres spéciales sur les courses de taxi.

Quelle est la démarche ?

Lorsqu’un senior se décide à renoncer à son permis de conduire, il doit se rendre à la police afin de remettre son permis en échange d’un certificat. Ce certificat atteste du renoncement du permis de conduire par le senior et lui permet d’avoir accès aux réductions proposées.

Il s’agit d’une démarche nouvelle et originale qui est basée sur le volontariat. Cependant au Japon, beaucoup de seniors vivent avec une faible retraite et sont donc sensibles à ces réductions sur des produits et services de la vie quotidienne.

Pour donner plus d’importance et de crédibilité à ce projet, un moine bouddhiste âgé de 97 ans a rendu – publiquement – son permis de conduire aux autorités locales afin de servir d’exemple pour le pays.

En France, 64% des retraités sont encore titulaires de leurs permis de conduire même si des visites médicales régulières sont recommandées. Pensez-vous qu’un dispositif, semblable à celui mis en place au Japon, serait envisageable dans notre pays?


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here