Le réseau INRI’S fête ses 10 ans et adopte un nouveau modèle

0
113
10 ans réseau INRI'S Formations
En mars, le réseau INRI’S fêtait ses 10 ans d’existence. À cette occasion, nous sommes allés à la rencontre d’Armel Lebié, son fondateur, et nous l’avons interrogé sur les perspectives d’avenir et la nouvelle impulsion qu’il souhaite donner au réseau. Un nouveau modèle économique, de nouveaux outils et une campagne de recrutement d’adhérents… Interview.

Bonjour Armel, les 10 ans du réseau INRI’S marquent un tournant ! Est-ce que vous pouvez nous expliquer concrètement ce qui va changer ? 

Tout à fait, voilà près d’un an que l’on travaille à une nouvelle version de INRI’S avec une nouvelle vision et un nouveau modèle économique. On s’est appuyé sur l’historique. On connaît nos points forts, et ce que l’on maîtrise moins. Nous savons communiquer et nous savons vendre nos formations.

Aujourd’hui, la proposition que l’on fait aux adhérents et aux futurs adhérents, c’est un accompagnement terrain avec notre animateur réseau, des outils et des résultats. Un résultat « garanti » dans la mesure où notre réseau dispose désormais d’un plateau commercial. On n’envoie plus un prospect, on envoie désormais un client inscrit. Et ça change fondamentalement les choses ! Cela fait plus d’un an que je suis en train de tester ce nouveau fonctionnement et cela fonctionne très bien. On décharge l’agence d’une partie de la prospection et elle peut se concentrer sur ce qu’elle sait faire de mieux : la formation.

Quelles sont les actions prévues dans les mois à venir ?

On va monter en puissance, augmenter nos investissements en matière de  communication. Aujourd’hui, je souhaite reprendre le développement du réseau et recruter de nouveaux adhérents pour mettre en place un maillage territorial plus important. On a beaucoup de demandes qu’on ne peut pas satisfaire car nous ne sommes pas présents sur le secteur. C’est dommage !

INRI’S est très présent en Île-de-France et sur la Côte d’Azur… moins ailleurs.

Exactement, l’idée est d’être rapidement présent sur l’ensemble des départements français. On maîtrise l’acquisition, il faut que l’on soit en mesure de délivrer la prestation. Elle sera confiée à l’adhérent par un mécanisme de sous-traitance, comme dans la formation pro. Nous nous occupons de tout l’administratif, le partenaire s’occupe de former. Le schéma est très simple.

Vous nous parliez de la mise en place de nouveaux outils également. Est-ce que vous pouvez développer ?

On a fait évoluer le site. On a notre nouvelle plateforme, INRI’S Connect, qu’on met gratuitement à disposition à nos adhérents, à partir de notre plateforme l’élève pourra se connecter à son espace, sélectionner une agence proche de lui, acheter une prestation (code seul ou code et conduite) et suivre la progression de sa formation. Il dispose de nombreuses ressources : des conseils dans un ebook gratuit, des tutoriels vidéos, etc… Côté autoécole, le gérant dispose d’une interface et peut publier ses offres de formation : accélérés (la spécialité du réseau INRI’S, NDLR).

Cette plateforme nous appartient, nous l’avons construite en interne. On apporte également de la visibilité avec notre site national (INRI’S Formations) et une visibilité sur VroomVroom ainsi qu’un club privilège où l’adhérent et ses élèves pourront bénéficier de réductions allant jusqu’à -70% dans des milliers d’enseignes en France.

Vous avez souhaité changer de modèle économique également…

Oui, tout à fait. Notre business model est hybride. On a une plateforme digitale performante avec un plateau commercial et on dispatche les clients sur l’ensemble des adhérents du réseau.

L’adhérent reste maître chez lui, il gère sa société, sa masse salariale, etc… nous on lui apporte un soutien administratif (label qualité, qualiopi…) et logistique, au niveau des fournisseurs. Nous avons des accords avec des constructeurs, des assurances et notre partenaire exclusif Enpc-Ediser pour les fournitures pédagogiques. On accompagne mais on ne fait pas d’ingérence. Le travail du réseau est de donner de la visibilité, apporter des clients et réduire les coûts de production.

On a intégré un module Business. L’apport d’affaires va dans les deux sens ! Une agence qui ne propose pas de formations moto peut envoyer des prospects au réseau. Nous faisons l’inscription et nous rémunérons l’agence pour cet apport d’affaires. Cela marche pour les formations code accéléré, les formations moto, les formations passerelles, les stages de récupération de points, le permis bateau, etc.

On a mis en place un espace INRI’S Community, l’idée est de créer des interactions, de partager les bonnes pratiques, de poser des questions, de suivre l’actualité du réseau et les réformes, etc…

Dans ce nouveau modèle, le réseau réalise les inscriptions (une partie au moins) et envoie les clients en agence. Est-ce que cela signifie pour autant la fin des secrétaires en auto-école ? 

Non, pas du tout ! On ne va pas remplacer la secrétaire. Elle reste indispensable pour un ensemble de tâches comme accueillir les élèves en agence, faire les inscriptions en agence, coordonner les plannings des élèves et des enseignants, prendre les places d’examen sur RDVPermis, ect. Nous n’avons absolument pas vocation à les remplacer.

Merci Armel, vous avec un dernier mot ?

Oui, j’encourage celles et ceux qui voudraient nous rejoindre de prendre contact avec nous directement sur notre site. Je serai ravi de prendre rendez-vous avec eux et de leur présenter notre beau réseau.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici