Revue de presse du 30 juillet

0
48
Revue de presse
Cette semaine, nous vous proposons – une fois n’est pas coutume – une revue de presse avec les deux principales informations de la semaine écoulée. Un changement à la tête de la Délégation interministérielle à la sécurité routière et les derniers rebondissements au sujet du contrôle technique moto.

Changement à la tête de la DISR

La Déléguée interministérielle à la sécurité routière (DISR) quitte ses fonctions Lors du dernier Conseil des ministres avant les congés estivaux, il a été mis fin, sur sa demande, aux fonctions exercées par Madame Marie GAUTIER-MELLERAY, à compter du 2 août 2022.

C’est Monsieur David JULLIARD, administrateur général de l’État qui est nommé délégué interministériel à la sécurité routière et délégué à la sécurité routière à l’administration centrale du ministère, par intérim à compter de cette même date.

David JULLIARD est déjà familier d’un certain nombre de dossiers puisqu’il était précédemment Adjoint au Délégué à la sécurité routière, Emmanuel BARBE.

Contrôle technique moto abandonné, le Conseil d’État saisi

Le sujet du contrôle technique obligatoire pour les deux-roues motorisés a fait couler beaucoup d’encre cette semaine. La mesure, imposée par l’Union européenne, avait fait l’objet d’un premier décret et devait entrer en vigueur au 1er octobre 2022, échéance ensuite repoussée au 1er janvier 2023.

En début de semaine, un nouveau décret paru au Journal officiel annulait les mesures prises par ce décret et signait la fin du contrôle technique moto. Le gouvernement français préférant payer une amende à Bruxelles plutôt que de froisser les motards. Les réactions à ce décrets ont été mitigées. La FFM (Fédération française de motocyclisme) a accueilli cette décision avec soulagement, alors que des associations telles que Ras le Scoot ont annoncé leur décision de saisir le Conseil d’État.

Nouveau rebondissement, jeudi 28 juillet ! Le Conseil d’État annule le nouveau décret. Il estime que le report du contrôle technique des deux-roues au 1er janvier 2023 n’est pas légal et demande sa mise en place au 1er octobre. Dans les faits, cette obligation semble compliquée à mettre en place, de nombreux centres de contrôle technique n’étant pas équipés pour réaliser le contrôle technique des motos.

L’équipe PermisMag vous souhaite un bel été

Nous prenons quelques jours de congés et reviendrons fin août avec de nouveaux articles sur l’actualité du permis de conduire, des écoles de conduite et du monde de l’automobile en général.
À bientôt ! 🌞


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici