Trafic de faux permis de conduire dans une auto-école !

0

Tout n’est pas rose dans le milieu de l’auto-école. Récemment, Patrick Antonelli, gérant de l’auto-école du Roule à Neuilly-sur-Seine, a été mis en examen pour trafic de faux permis de conduire.

Les élèves connaissent tous la difficulté d’obtenir le précieux sésame, mais certains préfèrent contourner la difficulté! Il est vrai que l’argent peut parfois aider dans ce genre de circonstance. Les personnalités et les personnes aisées l’ont bien compris et certaines usent de leurs revenus plus qu’importants pour acheter leur permis de conduire. Une solution simple, rapide… et bien évidemment illégale! Le trafic du gérant s’est implanté sur 3 grands axes : les people, la bourgeoisie de Neuilly-sur-Seine et les membres de la communauté asiatique.

C’est le dernier axe qui est le plus important puisqu’il recense plus d’une centaine de faux permis à un prix allant de 6 000€ à 12 000€.

En moyenne, toutes cibles confondues, le prix d’un faux permis de conduire était de 8 000€. La moitié revenait à la fonctionnaire de la préfecture et l’autre au gérant de l’auto-école. Un trafic plus qu’avantageux pour les deux acteurs principaux de cette affaire. Ce qui représente tout de même un marché de faux permis de conduire de 2 millions d’euros.

Quelles ont été les conséquences de ce trafic ?

Au final, quatre personnes ont été mises en cause, d’une part deux fonctionnaires de la préfecture des Hauts-de-Seine ont été placées sous contrôle judiciaire, d’autre part le gérant de l’auto-école ainsi qu’une 3ème fonctionnaire de la préfecture ont, eux, été condamnés à 4 mois de détention provisoire. Au total, 258 faux-permis ont été délivrés à des prix allant jusqu’à 12 000€, entre la fin d’année 2013 et avril 2015.

Pour les élèves ayant opté pour ce « service », ils sont interrogés à la PJ afin d’exposer leurs faits et rendre leur faux permis de conduire à la préfecture.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here