Une voiture à hydrogène dans votre auto-école ?

Nous sommes tous d’accord pour dire que le prix du pétrole est bien trop élevé, depuis plusieurs années. Des chercheurs américains ont donc voulu enrayer cette crise en trouvant le moyen d’exploiter un des atomes de l’eau comme carburant : l’hydrogène, l’élément le plus présent sur la planète, non polluant et non toxique.

A l’avenir, nous pourrons donc faire de gigantesques économies en carburant tout en réduisant notre empreinte carbone.

 

Comment fonctionne une voiture à hydrogène?

HSBC prévoit que nous n’aurons plus de pétrole d’ici 50 ans. Les grands de l’automobile se lancent ainsi dans la fabrication de moteurs à hydrogène, substituts à l’essence polluante. Les voitures n’auront besoin que d’un moteur électrique, d’une pile à combustible et d’un réservoir à hydrogène pour rouler.

Comment cela fonctionne ? C’est une voiture électrique qui produit sa propre électricité dans la pile à combustible alimentée par l’hydrogène. En définitive, la voiture “aspire” de l’air et ne rejette que de la vapeur d’eau.



 

La « Mirai » de Toyota : une révolution?

Toyota est la première entreprise à avoir commercialisée au grand public une voiture à hydrogène. Elle s’appelle “Mirai” ce qui signifie “voyage dans le futur” en japonais. Son nom veut tout dire dans la mesure où, à terme, nous devrons utiliser des technologies non polluantes. A l’origine, Toyota comptait produire 700 Mirai en 2016. Mais la demande est si élevée qu’ils en produiront près de 2000!

Pour autant, deux nuances sont à faire. D’une part, elle vaut très chère ( 78 600€) et d’autre part, elle n’est pas commercialisée en France pour l’instant dû au manque d’infrastructures nécessaires à l’extraction de l’hydrogène et à sa distribution.

Par ailleurs, sur les traces de Toyota, Hyundai lance sa voiture « Tucson FCEV »  à pile combustible courant 2016. Une bataille sur ce marché est à prévoir…

hyundai-hydrogen

Hyundai baisse déjà le prix de sa Tucson FCEV de 43% en Corée pour concurrencer la Mirai de Toyota.

 

Quels réels intérêts de passer à la voiture à hydrogène ?

A long terme, la voiture à hydrogène coûtera a priori moins cher à nos porte-monnaies. Il ne faut que 5L d’hydrogène pour rouler 500km contre 40L d’essence en moyenne, pour une voiture traditionnelle, pour le même parcours. La voiture en elle-même est très silencieuse car les composants de la pile à combustible sont presque inaudibles. Enfin,  le rendement du moteur à hydrogène est entre deux et trois fois supérieurs à celui de nos voitures conventionnelles.

Quel intérêt pour les auto-écoles à termes ? Des économies de carburant, et une image éco-responsable forte !

 

Une dernière innovation par Tesla

La concurrence vient également de la Californie. Tesla, start-up américiane, a fait le choix de l’électrique et s’est lancé dans la fabrication d’une nouvelle gamme de berlines électriques très puissantes. Certes, les deux moteurs (avant et arrière) de cette voiture ne fonctionne pas avec une pile à combustible mais cette voiture révolutionne la monde de l’automobile électrique. Pour effet, cette voiture passe de 0 à 100km en 3.3 secondes et a une autonomie de 502km contre 150km pour une électrique lambda.

Voici le modèle S qui ne vous coûtera que le modique somme de 62 900€.

tesla-s

 

Affaire à donc suivre pour voir si l’hydrogène deviendra l’alternative au pétrole polluant que nous mettons dans les voitures.

Partenaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici