Comment combattre les idées reçues ?

Combattre les idées reçues

Ecoles de conduite, comment combattre les idées reçues ? 

Vous êtes moniteurs, inspecteurs ou encore directeurs d’une école de conduite ? Vous êtes en première ligne face aux idées reçues dont souffrent de multiples auto-écoles. Celles-ci sont majoritairement dues à une problématique de désinformation. Faisons un petit tour d’horizon de ces redoutables clichés !

1.”L’enseignement de la conduite est pollué par des agences assoiffées d’argent !”

En réalité, il n’en est rien ! L’ensemble des écoles de conduites explique que l’heure de conduite hors forfait facturée 45€ ne leur apporte que 6€ en moyenne après déduction des charges liées au matériel ainsi qu’à la TVA. Vous pouvez ainsi développer ce point pour éclairer davantage les candidats quant à la manière dont vous avez déterminé vos prix. Ceci vous permettra de le justifier facilement et de combattre peu à peu cette idée reçue tant ancrée dans les esprits de certains.

2. “Ne passez pas votre permis durant l’été, les inspecteurs ont pour consigne de ne pas les délivrer à cette période !”

C’est tout le contraire ! Il y a une hausse conséquente du taux de réussite des candidats durant l’été. Par ailleurs, il n’est pas rare d’entendre des accusations telles que “l’auto-école ne veut pas me donner une date de passage de l’examen car cela les arrange bien que je reste plus longtemps !”. Nous savons parfaitement que cette idée n’est pas avérée puisque le nombre de places d’examen ne dépend pas directement de l’auto-école. Vous pouvez ajouter que des opérations sont en cours pour protester contre le système trop limité d’attribution des places.

3. “35 h de conduite ? C’est vraiment du vol. 20 h suffisent largement !”

Proposer un forfait de 20 h de conduite ne signifie pas que 20 h suffisent mais correspondent tout simplement au nombre d’heure minimum obligatoire pour prétendre à passer l’examen. il s’agit donc d’une mesure légale et non d’un vice quelconque de la part des auto-écoles. Ne manquez de le rappeler aux candidats. Vous pouvez également souligner le fait que le nombre d’heures moyen pour passer l’examen est estimé à 35 h. Nous sommes donc naturellement bien au-delà des 20 h indiquées.

4. “N’importe qui peut donner des cours de conduite, pas besoin d’un moniteur !”

Point du tout ! Les moniteurs sont formés aussi bien sur l’aspect pédagogique et technique que sur des points indispensables propres à la sécurité routière. Par ailleurs, chaque conducteur, et en particuliers les conducteurs de longue date, ont leurs gestes propres et pas toujours en adéquation avec le code de la route. Pour ne pas apprendre à conduire en reproduisant ces erreurs, le moniteur officiel a pour objectif d’identifier chaque faute et d’apprendre aux candidats les bons gestes dès le départ.

5. “Les auto-écoles s’arrangent entre elles pour maintenir des prix beaucoup trop élevés !”

Comme nous l’avons vu précédemment, les prix sont déterminés en fonction des charges qui seront engendrées par une heure de conduite. Il faut savoir qu’il s’agit d’un enseignement particulièrement coûteux. En effet, chaque candidat bénéficie d’un moniteur. Il est impossible pour un moniteur d’enseigner la conduite à plusieurs élèves en même temps d’où le coût élevé des heures. Ceci requiert un temps de travail dense et un coût en matière de force productive tout aussi volumineux.

Alors, ne vous laissez pas abattre par les clichés engendrés par des auto-écoles aux pratiques douteuses et à vous de jouer !

Partenaire

2 COMMENTS

  1. Une précision pour vos lecteurs : des candidats à la formation Permis B ayant demandé un soutien financier à PôleEmploi se sont vu retoqué le Devis avec 20 heures de formation réglementaire, pour une demande de devis portant sur 20 heures.
    Ceci au motif que “20 heures ne suffisent pas et que trop d’élèves, alors, abandonnent la formation”…
    Quand on sait l’importance d’un Permis pour aller vers la vie professionnelle, la cause est entendue.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here