Les clés pour ouvrir une auto-école

0

Ouvrir une auto-école n’est pas toujours simple : il faut s’imposer sur un marché très concurrentiel et faire face au pouvoir d’achat limité des consommateurs (notamment les jeunes). Malgré tout, de nombreuses auto-écoles voient le jour chaque année. Cependant, cette profession est très encadrée et il faut pouvoir répondre à un certains nombres d’exigences.

Alors si vous aussi, vous vous sentez l’âme d’un entrepreneur et que vous souhaitez ouvrir une auto-école, cet article est fait pour vous.

Tout d’abord, quelques critères: 

Age requis: 23 ans minimum

1- Qualification professionnelle

  • Justifier de la capacité à gérer un établissement d’enseignement de la conduite :

– soit en étant titulaire d’un diplôme d’Etat ou d’un titre ou diplôme visé ou homologué de l’enseignement supérieur ou technologique d’un niveau égal ou supérieur au niveau III sanctionnant une formation juridique, économique, comptable ou commerciale ou d’un diplôme étranger d’un niveau comparable.
– soit en justifiant d’une formation agréée, portant sur la gestion et l’exploitation des établissements d’enseignement de la conduite.

  • Justifier de la qualification des personnels enseignants :

Ces derniers doivent être titulaires de l’autorisation d’enseigner pour assurer les prestations d’enseignement théorique et pratique.

2- Conditions d’honorabilité

Pour ouvrir une auto-école, il ne faut pas avoir fait l’objet d’une condamnation prononcée par une juridiction française ou par une juridiction étrangère :
– à une peine criminelle,
– à une peine correctionnelle pour l’une des infractions prévues à l’article R212-4 du code de la route,
– à une peine prévue par les articles L653-2 et L653-8 du code de commerce, relative au redressement et à la liquidation judiciaire des entreprises, pendant la durée de cette peine.

3- Conditions concernant l’établissement

  • Justifier de garanties minimales concernant les moyens de formation de l’établissement : locaux, matériels, véhicules.

4- Formalités d’installation

  • Obtenir l’autorisation de s’installer

L’entrepreneur qui envisage d’ouvrir une auto-école doit obtenir préalablement l’agrément de la préfecture.
Notez qu’une commission a lieu tous les 3 mois. Il faut donc se renseigner sur la date de commission et déposer sa demande d’agrément juste avant pour qu’elle soit traitée. Cela évite de la rater et de payer le loyer du local pour rien.

  • Procéder aux formalités de déclaration

Cette formalité a pour objet de donner une existence légale à l’entreprise (entreprise individuelle ou société).
Pour cela, il faut vous adresser au CFE (Centre de Formalités des Entreprises).

Une fois ces conditions validées, armez vous de votre détermination et de votre créativité pour faire connaitre votre auto école (site internet, bouche à oreille, réseaux sociaux…), vous créer un réseau de contact et attirer vos premiers clients. Faites de votre école un lieu accueillant, dynamique et moderne.

A vous de jouer !

Partenaire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here