NEPH : un changement pas si anodin!

5

Nous avons beaucoup entendu parler des bugs à répétition liés à l’enregistrement des dossiers élève1 sur la plateforme de l’ANTS (Agence nationales des titres sécurisés), en revanche il est une information qui est quasiment passée inaperçue : le changement dans le mode de définition des codes NEPH… et sur ce qu’il signifie!

Le NEPH (Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé) est un numéro unique à 12 chiffres attribué à chaque élève lors de l’enregistrement de son dossier en préfecture. Ce numéro le suit tout au long de sa formation, il est reporté sur le CEPC (Certificat d’examen au permis de conduire) et doit être renseigné lors de la demande de fabrication du titre définitif.
Jusqu’à présent, les 6 premiers chiffres du NEPH étaient composés, dans l’ordre, des deux derniers chiffres de l’année de la demande d’enregistrement, du numéro du mois de la demande et du numéro de département de la préfecture où la demande était faite. Ainsi, un dossier enregistré à Marseille (Bouches-du-Rhône – 13), en septembre 2015, commençait par « 150913 ». Depuis quelques semaines, ce mode de numérotation a changé et désormais, ce n’est plus le numéro du département où le dossier a été enregistré qui est retenu mais le numéro de département de résidence de l’élève. Ainsi, un élève qui s’inscrirait en février 2018 à Marseille, mais qui aurait une adresse à Lyon (Rhône – 69) aura un code NEPH commençant par 180269 et non 180213.
Il s’agit là d’un changement mineur, convenons-en, un changement qui n’est cependant peut-être pas si anodin! En effet, il supprime le caractère territorial de la demande, un élève de Lille peut s’inscrire à Bordeaux et un élève de Strasbourg peut s’inscrire à Rennes. La localisation de l’auto-école n’a plus d’importance… c’est désormais le lieu de résidence de l’élève qui est pris en compte.

Pourquoi un tel changement?

Il est difficile de répondre de manière tranchée à cette question, nous avons plusieurs pistes de réponse:
  1. Ce changement ne répond à aucune contrainte technique (le mode de numérotation actuel permettant déjà en théorie l’attribution d’un numéro unique à 999 999 élèves par département…) ;
  2. Le nouveau mode de numérotation semble aller dans le sens des plateformes internet exerçant au niveau national avec un seul agrément (Ornikar et En Voiture Simone! pour ne pas les nommer). Ces plateformes qui incitent leurs élèves à s’inscrire en candidat libre pourront désormais les inscrire sur leur agrément sans déstabiliser le système.

Quelles conséquences?

En permettant de connaître le lieu d’origine des élèves, et en partant du postulat que les élèves se forment à proximité de leur domicile, le NEPH pourra être utilisé par le Ministère de l’Intérieur pour l’affectation des IPCSR… et neutraliser le fait que quelques milliers de candidats2 s’inscrivent à Nantes (siège d’Ornikar) ou à Paris (siège d’En Voiture Simone!) sans y résider.
1 Les anciens formulaires CERFA 02 de couleur saumon, désormais connus sous le nom d’« Attestation d’inscription au permis de conduire ».
2 Les chiffres (nombre d’inscrits et taux de réussite) communiqués par certaines plateformes semblent au mieux exagérés… au pire mensongers!

5 COMMENTS

  1. Vous devriez aussi vous penchez sur les unités “A” et “B” qui ne cessent de baissées… Ceci essentiellement dues à des coefficients de disponibilités des inspecteurs de plus en plus faibles tandis que la population de référence des centres de formations augmentent.. Etonnant non!? Comment ces coefficients baissent puisque les promesses étaient les suivants … plus aucun inspecteur aux ETG et donc plus de présences sur les examens pratiques…. ceci avec des renforts de personnels issus de la poste… Ou sont donc passés nos inspecteurs ??? !!! On se le demande ! Vous devriez aussi vous interesser au nouveau mode calcul des unités en incluant la DADS et donc le nombre salariés qui, 1: nuit grandement à la création d’entreprise et 2: dont le mode de calcul est totalement aléatoire pour les formation deux-roues…

  2. Bonjour
    Nous a La Reunion on est des privilegies au regard de ce qui est dit au dessus……trop de places et ….bcp de pnh
    Pour ce qui serait de proner l ouverture ici ce serait plutot fermeture et caputalisation des grosses structures….il faut vraiment avoir des capitaux pour s engager dans l aventure du etre patron la foi ne suffit plus
    Cette histoire de no NEPH ne changera pas l attente des usagers AE. Il yaura tjs des qui s inscriront au plus pres, d autres au moins cher mais mon experience locale est pour dire que la grande majorite cherche les bonnes adresses qui sont donnees par les anciens candidats
    Alors il vaut mieux reflechir a l objet de son entreprise plutot que de se plaindre de l administration, de son environnement d agressivte economique, du temps qu il fait et tout autre paravent
    Mais bon un mois pour un dossier, on ne fait pas dans la rapidite mais bon que six mois d activite pour l ANTS alors esperons qu ils ont une boite 6 vitesses avec turbo integre
    Je suis plus interesse par une rapidite des retours des dossiers que par une adequation entre le lieu d habitation et NEPH
    Pour ce qui est des entreprises lowcost elles ne peuvent etre viables a long terme…ce sont des feux de paillles dans une nuit etoilee…..le taxi pour aller chercher les apprenants coutent cher en temps ee formation non fait…. d ou les tx faibles en reussite….donc meme pas peur
    En conclusion continuons a demander la rapidite ee gestion et pour ce qui est des numeros l inquietude n est pas de mise car le temps invalidera un systeme qui se veut economique avant d etre andragogique
    Jean cc

  3. Bien sûr qu’il aut en avoir peur sur Toulouse nous avons énormément perdu les quelques candidats qui arrivent ont obtenu le code à 30 euros sur les plates formes ORNiKAR mon CA a baissé de 30%.
    Permis Go vient de se voir injecté 2 millions d’euros par des financiers, donc mm déficitaires elles seront dorénavent tjrs là et nous nous plongeons.
    Ici bcp cassent leur prix, en esprant faire de la trésorerie pour payer leurs charges, mauvais calcul mais les AE qui ne peuvent pas et ne veulent pas en faire autant sont ammenées à disparaitre, c’est un fait !

  4. Arrêtez de raconter des conneries Nathalie.
    Les auto école qui ont fermées sur Toulouse étaient les bras cassés de la profession..
    Pour ma part mon CA augmente tous les ans…….bizarre….

  5. Houah……
    Je sais pas si je dois dire merci car je disais …Ile de la Reunion = privilegies et les fermetures 5 sur un an et environ 38 entreprises repertoriees a St Denis, sont …etaient les bras casses Pour ce qui est des ouvrrtures ……faut vraiment avoir une NRJ on a plutot des reprises avec le risque de croissace appauvrissate
    Ornicar est en dette mais il faut reconnaitre un livre de code fait par un specialiste qui est offert a tous les internautes mais l utilisation de pls formateurs est un systeme mort dans l ame Pour permis go2 c est un deuxieme redressement en vue
    Les info proposees par SGS 80% des candidats s inscrivent par l AE qui doit s obliger a gere cette phase pour garder la main Il reste donc 20% de candidats d autoecole qui gerent eux meme (c est un comble) l inscription et de candidats libre ce qui me fait dire que 30% de Ca en moins il y a un autre pb mais ce n est qu une sensation
    En conclusion et pour aller dans le sens du dermier post service….sourire…..et reussite qq ingredients pour capitaliser
    Jean Lamonerie C C

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here