Comment se déroule le permis de conduire dans les autres pays ?

0

Le permis de conduire existe dans tous les pays mais il n’est pas considéré de la même façon. Les législations concernant celui-ci diffèrent d’un pays à l’autre.

La Thaïlande :

En Thaïlande, la conduite − du point de vue des étrangers − est perçue comme dangereuse, en raison de plusieurs facteurs : le non-respect du code de la route, la conduite en état d’ébriété qui y est bien plus fréquente qu’en Europe mais aussi les conditions de conduite difficiles en raison de l’état des routes. Officiellement, un étranger doit posséder le permis de conduire international pour circuler, or en pratique le permis national suffit aux autorités. D’autre part, il peut être difficile pour un étranger de s’adapter à la conduite locale. En Thaïlande, beaucoup de conducteurs dépassent dans les virages et ne respectent ni les feux tricolores ni les panneaux stops. Enfin, si en France on a recensé 3460 décès sur les routes en 2016, la Thaïlande en compte 7 fois plus avec près de 24 000 décès chaque année.

Les États-Unis :

Aux États-Unis, l’âge moyen pour l’obtention du permis de conduire diffère selon les États mais il est en moyenne de 16 ans soit 2 ans de moins que la France. Les autorités remettent un permis d’apprenti aux jeunes qui est soumis à une autorisation parentale puisque la majorité est de 21 ans aux États-Unis. Dans ce pays, le permis de conduire fonctionne aussi avec des points mais de façon inverse par rapport au système français. Lorsqu’un conducteur effectue une infraction il va gagner des points et lorsqu’il atteint un quota il se verra retirer son permis de conduire durant une durée déterminée.

En Afrique du Sud :

En Afrique du Sud, la conduite s’effectue à gauche. Les contrôles d’alcoolémie sont rares mais en cas de contrôle positif le conducteur risque de lourdes peines, le taux d’alcoolémie est limité à 0,5mg/ml. Les lignes continues jaunes signifient « ne pas stationner » alors que les rouges signifient une interdiction de s’arrêter. Sur un carrefour, il n’y a pas de priorité à droite, le premier arrivé est prioritaire pour passer. Si vous décidez de conduire en Afrique du Sud, sachez que les limitations de vitesse ne correspondent pas à celles en France. En ville, la vitesse est limitée à 60km/h contre 120km/h pour les voies rapides.

Le Japon :

Pour conduire au Japon, les pays ayant signés la Convention de Genève de 1949 doivent disposer du permis de conduire, d’un permis international ainsi que d’un passeport. Pour 7 pays − France, Belgique, Allemagne, Monaco, Slovénie, Suisse et Taïwan − le permis international n’est pas reconnu, il vous faut votre permis de conduire, une traduction de votre permis ainsi que votre passeport pour circuler. À votre arrivée au Japon, il vous est possible d’effectuer la traduction de votre permis de conduire avec la JAF (Japan Automobile Association).


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here