Les agents publics achèvent leur formation pour le passage du permis B

1
68
Agents

En octobre dernier, un nouveau décret voyait le jour permettant à des agents publics ou contractuels de faire passer les épreuves pratiques du permis B afin de réduire les délais de passage du permis de conduire dans certaines régions (Ile de France, Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d’Azur).

En novembre dernier, 48 agents de la poste ont rejoint l’INSERR (Institut National de Sécurité Routière et de Recherches) afin de d’effectuer une formation. La formation à laquelle ils ont participé se déroule sur 62 jours qui sont exclusivement consacrés à la procédure d’évaluation B du permis de conduire. Alliant théorie et pratique, la formation qu’ils ont suivi est en tout point équivalente à celle des inspecteurs du permis de conduire B.

Fin janvier nous apprenons que les agents de la poste concernés par ce nouveau décret sont en train d’achever la formation à laquelle ils devaient participer afin de pouvoir finalement faire passer les épreuves. Désormais et ce depuis le 29 janvier, les 48 agents de la poste vont effectuer un stage où ils vont devoir mettre en pratique leur formation, sous l’autorité d’un tuteur (examinateur confirmé).

Pendant ce stage, ils seront évalués sur 10 passages d’examens. Ils devront être capable d’évaluer la capacité : à élaborer un parcours d’examen, à effectuer un relevé des actions positives réalisées par le candidat, à détecter les éventuelles erreurs et à apprécier son comportement sur la route.

A la fin de cette série d’évaluation, les agents de la poste recevront une note sur 20. Les personnes ayant obtenu une note supérieure ou égale à 10 détiendront alors une accréditation provisoire à l’évaluation des candidats, en dessous de 10, les stagiaires devront alors repasser la même série d’examen afin de pouvoir obtenir l’accréditation.

Qu’en pensez-vous ? Ce décret va t-il permettre de désengorger les délais de passage du permis de conduire ? 


1 COMMENTAIRE

  1. bONJOUR
    Nous on est depuis ce mois en flux tendu : une place = un candidat
    Je ne comprend pas le pourquoi du comment si ce n’est l’idée du code fait par la poste en tant qu’opérateur privé. Mais en fin de compte les experts se sont fait rouler dans la farine et je pense que tous ces mécontentements ne sont pas bon pour ceux qui veulent diriger la France.
    La question principale était je pense d’améliorer la qualité de la formation, tout en regardant la quantité d’examen. L’action conjuguée code et examen 32 mn a été pour les bonnes auto-écoles la solution : on n’a plus de problème pour présenter. Alorsl n’y a t il pas une autre volonté plus insidieuse : la réaction des syndicats sera peut-être pour nous faire voir plus clair dans ce me-li mélo
    Bon encore une fois wait and see car on est peu de chose
    Jean coach concepteur okfort.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici