[Permis de conduire] Les taux de réussite des candidats libres en 2021

Taux de réussite 2021 Candidat libre Ornikar

Le bilan 2021 du permis de conduire publié par le Ministère de l’Intérieur il y a quelques jours est riche en enseignements. S’il donne une vue d’ensemble sur le marché de l’enseignement de la conduite (évolution du nombre d’inscriptions, par catégorie de permis, par indice de présentation et taux de réussite), il contient également des données que l’on regarde chaque année de près : l’évolution du nombre de candidats libres et le taux de réussite.

Ces informations sont intéressantes car elles permettent de mesurer l’activité des auto-écoles plateforme (et de démentir leur communication mensongère). Cette année encore, les conclusions sont identiques : le nombre de candidats libres continue à augmenter mais leurs taux de réussite restent très inférieurs à la moyenne.

Des données enfin ouvertes à tous !

Chez VroomVroom (qui édite le magazine PermisMag) nous en avons fait une question de principe : les taux de réussite des candidats libres doivent être accessibles à tous et être fournis de manière détaillée, a minima département par département. L’an dernier nous vous faisions part des démarches juridiques entamées pour que le Ministère publie ces données.

Nous avons eu gain de cause et, pour la deuxième année consécutive, les taux de réussite des candidats libres sont disponibles.

Retrouvez l’ensemble de nos articles sur le sujet des taux de réussite



Les candidats libres toujours plus nombreux

La tendance que l’on observe depuis 2015 se confirme : le nombre de candidats libres continue à croître de manière rapide ces dernières années. Stable autour de 2500-3000 candidats par an jusqu’en 2016 (date à laquelle Ornikar reçoit son agrément). Il va ensuite se mettre à croître rapidement.

Année Nombre total prés. Nombre de CL Proportion CL % réussite moyenne % réussite

CL

Δ moyenne – CL
2009 1 318 459 n.a n.a 56,6% n.a n.a
2010 1 308 722 n.a n.a 57,3% n.a n.a
2011 1 338 278 n.a n.a 57,6% n.a n.a
2012 1 324 709 n.a n.a 58,5% n.a n.a
2013 1 293 034 2585 n.a 58,9% 52,3% -6,6
2014 1 363 291 n.a n.a 60,2% n.a n.a
2015 1 426 903 3 081 0,2% 59,4% n.a n.a
2016 1 437 530 4 023 0,3% 57,7% n.a n.a
2017 1 508 788 10 013 0,7% 57,1% 42,1% -15,0
2018 1 447 781 22 311 1,5% 57,8% 44,9% -12,9
2019 1 422 232 38 549 2,7% 58,3% 44,0% -14,3
2020 1 088 455 43 714 4,0% 59,8% 44,9% -14,9
2021 1 548 772 69 810 4,5% 58,4% 45,5% -12,9

Comme nous avons pu l’écrire par le passé, il s’agit de « faux » candidats libres, puisque formés par des auto-écoles en ligne et incités à se présenter à l’examen par eux-mêmes. Les auto-écoles en ligne ayant détourné le concept même de candidat libre.

Si l’on regarde l’évolution de la proportion candidats libres, on a l’impression que la tendance « ralentie », mais ce n’est hélas pas le cas…

évolution du nombre de candidats libres permis de conduire

En effet, un des mérites de la plateforme RDV Permis est qu’elle permet d’éliminer ce phénomène de « faux candidats libres » en attribuant les candidats aux auto-écoles (et aux plateformes) qui les ont formés.

En 2020, cinq départements de la région Occitanie ont expérimenté RDV Permis. En 2021, le dispositif a été étendu à 23 départements en deux phases successives en mai et en septembre. Les données fournies par le Ministère de l’Intérieur pour l’année 2021 comprennent donc :

  • Les vrais candidats libres ;
  • Les candidats présentés en candidat libre par les plateformes (et certaines auto-écoles) dans les départements ou RDV Permis n’était pas déployé fin 2021 ;
  • Les candidats présentés en candidat libre par les plateformes (et certaines auto-écoles) dans les départements ou RDV Permis a été déployé courant 2021, entre le début de l’année et la date d’adoption de la plateforme.

Elles ne comprennent pas :

  • Les candidats présentés par les plateformes dans les départements ou RDV Permis a été déployé courant 2021, entre la date d’adoption de la plateforme et la fin de l’année.

Cette nuance qui peut paraître technique est en fait significative si l’on veut analyser la tendance, car elle occulte plusieurs milliers de candidats. Ainsi, en Haute-Garonne (31), qui a rejoint RDV Permis au printemps 2021, le nombre de candidats libres est passé de 1 577 en 2019 (5,5% des présentations) à 369 en 2021 (1,1%). Croire que les auto-écoles plateforme ont disparu de Toulouse et des environs en deux ans serait une erreur.

En prenant cela en compte, on peut supposer que les plateformes ont présenté aux alentours de 85 000 candidats (et non pas 70 000 comme indiqué dans le bilan de la Sécurité routière), soit entre 5 et 5,5% des candidats.

Les grandes villes particulièrement concernées

Ces chiffres nationaux masquent de fortes disparités sur les territoires. Si certains territoires semblent complètement épargnés par le phénomène des candidats libres comme l’Ariège, la Meuse, la Guyane, la Corse, la Haute-Saône, la Martinique et Mayotte (0 candidat libre), d’autres sont en revanche beaucoup plus touchés.

C’est le cas en région parisienne. En Île-de-France, les candidats libres représentent 8,3% des candidats présentés, soit près du double de la moyenne nationale. Ils sont près de 1 sur 10 dans l’Essonne (9,9%), dans les Yvelines (9,4%) et en Seine-Saint-Denis (8,7%). Ce chiffre monte à 11,5% à Paris (75).

Dans les Bouches-du-Rhône (13) et dans le Rhône (69) le constat est le même. Dans la métropole d’Aix-Marseille, ce sont 9,7% des candidats qui ont été présentés en candidats libre (chiffres minorés car le département est passé sur RDV Permis en septembre 2021). Dans la métropole de Lyon, la proportion de candidats libres est de 8,6%.

Les autres grands centres urbains sont touchés de la même façon :

  • à Strasbourg et dans le Bas-Rhin (67) : 10,7%
  • à Troyes et dans l’Aube (10) : 8,0%
  • à Reims et dans la Marne (51) : 7,7%
  • à Poitiers et dans la Vienne (86) : 11,8%
  • à Nantes et en Loire-Atlantique (44) : 7,1%

Au plan national, les candidats libres / candidats des auto-écoles plateformes représentent donc 1 candidat sur 20, et 1 candidat sur 10 dans les grandes métropoles. Tous les chiffres fournis sont consultables ici.

Des taux de réussite toujours (très) en dessous de la moyenne

Le second enseignement que le Bilan 2021 du permis de conduire nous permet de tirer est que les taux de réussite des candidats libres et des élèves inscrits en auto-école en ligne sont très inférieurs à ceux des candidats présentés par les auto-écoles traditionnelles.

Pour l’année 2021, le taux de réussite des candidats libres s’élevait à 45,5% au niveau national (il était de 44,9% en 2020). Ce taux est 13 points inférieur à la moyenne nationale (58,4%) et 30 points inférieur à la moyenne des élèves ayant opté pour l’AAC (75,2% de réussite).

Si l’on raisonne en pourcentage, un élève présenté en candidat libre a 22,1% moins de chances de réussir à l’examen qu’un candidat présenté par une auto-école de proximité. Profitons en pour rappeler que le rapport Dumas (2019) soulignait que les auto-écoles en ligne n’étaient en moyenne « que » 15% moins chère que les auto-écoles classiques. Le rapport qualité-prix reste donc favorable aux auto-écoles de proximité… à plus forte raison lorsque celles-ci proposent des financements.

Quelles évolutions sont à prévoir ?

2021 était une année de transition, 2022 le sera également. L’ensemble des départements étant basculés sur la plateforme RDV Permis. Il faudra attendre les chiffres de 2023 (publiés à l’automne 2024) pour avoir une vision plus claire des acteurs en présence.

Partenaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici