[Portrait] Yanic, il fait conduire des personnes non-voyantes

0
48
Yanic - Mégane RS

Cette semaine, nous sommes allés à la rencontre de Yanic Girault, le gérant de l’École de Conduite Yanic. Avec l’association « Les Non-Voyants et leurs Drôles de Machines », il anime depuis plusieurs années des stages de conduite à destination des personnes non-voyantes et mal-voyantes. L’association se réunissait hier, lundi 13 mars, sur le circuit de Versailles-Satory. Portrait.

Bonjour Yanic, pouvez-vous vous présenter en quelques mots? 

Bonjour, je suis le gérant de l’École de Conduite Yanic. Nous disposons de 5 bureaux à Vienne (38) et dans les environs. Nous proposons des formations auto, moto, bateau et remorque. Je suis membre de l’association « Les Non-Voyants et leurs Drôles de Machines » depuis plus de 10 ans et chaque année nous organisons des stages de pilotages pour les non-voyants.

Quel est l’objectif de ces stages ? 

Je suis conscient que faire conduire des personnes aveugles peut paraître complètement insensé ! L’objectif n’est bien sûr pas de passer le permis de conduire, mais de permettre à ces non-voyants de partager les sensations occasionnées par la conduite et pouvoir dire « je sais ce que cela fait de conduire ». C’est également l’opportunité pour eux de reprendre confiance en soi et de se sentir intégré.

De même, pour les personnes qui ont pu conduire lors de leur vie de voyant, c’est un magnifique retour aux sources, un rappel des sensations.

Nous permettons à des personnes qui vivent dans le noir de devenir « acteur » de leur déplacement. L’association a récemment fait l’acquisition d’une Renault Mégane RS de 280 CV équipée de double commande. Les membres de l’association auront l’occasion de la conduire.

D’où vient cette idée ? 

On l’a doit à Luc Costermans, bénévole de l’association et organisateur de cette manifestation. Après avoir perdu la vue en 2004, il a décidé de reprendre le volant de sa voiture mais aussi de permettre à d’autres personnes, aveugles comme lui, de vivre cette passion qu’est l’automobile.

En 2008, il a ainsi battu le record du monde de vitesse pour une personne non-voyante (308 km/h au volant d’une Lamborghini) mais surtout mis en place des stages de conduite ouverts aux personnes déficientes visuelles.

Luc Costermans au micro de RTL

Luc Costermans au micro de RTL

Vous êtes enseignant de la conduite, y’a-t-il une formation supplémentaire à faire pour animer ces stages ? 

Il n’y a aucune formation supplémentaire à faire. Luc Costermans a mis au point un système codifié pour permettre à l’accompagnateur de guider le conducteur non voyant. La meilleure façon pour moi de vous montrer est de vous faire faire un tour de circuit…

Conduite avec Serge, membre de l'association (montez le son pour entendre les instructions)

Merci Serge pour cette démonstration. J’imagine que chaque pilote est différent, comment est-ce que vous faites ?

Les instructions sont faciles à comprendre et à appliquer. J’indique dans quel sens tourner le volant et quelle inclinaison donner. J’indique également lorsqu’il faut accélérer et freiner. Avec le temps, une confiance s’établie entre le pilote et son accompagnateur.

La seule difficulté est qu’il ne s’agit pas d’une science exacte. Je dois m’adapter au pilote. Quand je dis « Gauche 15° » certains pilote vont plus ou moins tourner le volant. Je dois faire en fonction et adapter mes instructions.

Est-ce que vous pouvez nous en dire plus sur l’association qui organise ces stages ? 

Oui, bien sûr ! « Les Non-Voyants et leurs Drôles de Machines » est basée dans le sud de la Drôme (26). Elle s’appuie sur le soutien de nombreux parrains et marraines célèbres (Didier Auriol, Ari Vatanen, Léa Drucker, Daniel Elena, Alex Vizorek et bien d’autres…). Nous sommes présents dans toute la France ainsi qu’en Belgique.

Les parrains et marraines de l'association

Mégane RS

Vous êtes engagés dans l’association depuis longtemps, d’autres gérants d’auto-écoles font également partie de l’association…

Oui… nous sommes plusieurs collègues à nous investir dans cette belle association. Vous avez aujourd’hui Hale Malchus, de l’Auto-école Malchus à Crépy-en-Valois (60), Jérôme Copinot du CER de Magny-en-Vexin (95). Les gérants du CER Talabot (Nîmes) et du CER Joël Fossemale (Millau) font également partie des membres de l’association.

Merci Yanic !

Contact de l’association

Les non-voyants et leurs drôles de machines (NVDM)
Tél : 06 30 18 05 24
Email : nvdm.asso@gmail.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici